1er mai 1988

Pendu… il y a 20 ans, il s’est pendu…

Après avoir vécu 6 ans de violences conjugales, physiques et morales avec un psychopathe, lui m’avait fait découvrir qu’il n’y avait pas que violence dans les relations, mais qu’un homme pouvait apporter de l’amour et de la tendresse…

Deux mois d’une merveilleuse histoire intense qui m’a redonné goût à la vie. Mais quelqu’un l’a persécuté, harcelé comme je l’avais été, et comme je l’étais encore à cette époque là, au point qu’il a pris ses distances. Je l’ai découvert après. Mais je n’ai jamais su ce qui s’était réellement passé.

je me souviendrai toujours de la dernière fois où je l’ai vu, juste avant. Nous n’étions plus ensemble depuis cinq mois déjà. Je l’aimais encore.

Il est sorti de son bureau de ce centre d’affaires, est passé devant le mien, s’est arrêté, a plongé ses yeux dans les miens avec insistance, sans un mot. Puis il s’en est allé à jamais….

Un sentiment de malaise m’a envahie. L’angoisse m’a prise. j’ai regardé partir sa voiture. Mais je n’ai pas compris, pas compris qu’il me disait adieu du regard…

Cette nuit là. Je l’ai vu flotter au dessus de moi. C’était si étrange, et pourtant si réel. Je ne sais pas si je dormais ou pas.

« C’est pas grand chose, tu sais » m’a-t-il dit. Je n’ai pas compris ce qu’il voulait dire.

J’ai appris la nouvelle le dimanche 1er mai 1988 peu avant midi. Cette nuit là où je lai vu flotter, il s’est pendu !

Ça a été terrible. Ma vie a basculé. Des années pour me réparer, me reconstruire comme j’ai pu, me retrouver, moi. Et je m’en suis sortie, seule, en continuant à vivre…

Il reste dans mes pensées à tout jamais.

4 réflexions sur « 1er mai 1988 »

  1. @Marcus
    oui, il y a des évènements dans notre vie dont on aurait préféré qu’ils n’arrivent jamais @Qui©he
    et oui, il n’y a pas grand chose à dire… Mais fallait que je le sorte, 20 ans que je garde ça en moi.

    J'aime

  2. Oui, j’ai été stupéfiée par ce post qui tranche tellement avec le ton habituel. C’est bien que ça sorte enfin. Les pourquoi sans réponses sont les plus lourds à porter. De grosses bises.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s