Je soutiens mon Département…

Suppression des départements : André Vezinhet appelle à la mobilisation des maires de l’Hérault,

et à la mobilisation de tous ceux qui sont attachés à l’institution départementale.

Je soutiens donc mon Département[1], et je le dis ! Normal je bosse pour. Et puis quand même, c’est qui qui va continuer à s’occuper du social sur le terrain, s’il n’y a plus le Département hein ? la Région, elle a bien d’autres chats à fouetter…

Aussi je soutiens mon Département, et je le dis ! Tous Hérault !.

Mais mon Département me soutient-il ?

Ben là non, faut pas rêver tout de même. 😉

Pas titulaire, mon poste qui va être ouvert à des titulaires, pas de soutien politique pour que je puisse rester à ce poste, ou à un autre ou être titularisée[2]. Un concours raté à l’écrit avec les conséquences et réflexions que ça implique, genre c’était bien la peine… sic ! Une carrière et des diplômes qui ne servent à rien dans le public, qui se base sur le grade, et pas sur les compétences. Une conjoncture pas du tout favorable pour les agents titulaires, donc encore moins pour les non titulaires. Une absence pour opération à venir… Je cumule les critères pour ne pas être soutenue par mon Département….

Et J’ai beau signer des pétitions pour soutenir mon Département, voter comme il faut, m’appliquer dans mon travail, faire des concessions sur ma carrière et surtout mon salaire, rien à faire, mon Département n’en a que faire, et ne me soutient pas. 😦

Bref dans deux jours je rentre à la clinique pour une durée indéterminée, et je ne sais pas du tout ce qu’il va m’arriver professionnellement pendant cette longue absence. Et comme les absents et les derniers arrivés, quinqua de surcroit, ont toujours tord… Je crains le pire, vu que mon Département ne me soutient pas… [3]

Youhou, puisqu’on est censé faire dans le social, y aurait pas un élu qui passerait par là, et qui aurait la bonne idée de glisser un petit mot pour moi ? hein ? que je puisse continuer à travailler sans avoir à faire l’aumône.

Ben quoi ? au point où j’en suis ! qui n’ose rien n’a rien… 😉 Ah bon ça ne se fait pas ? Ben tant pis ! c’est fait, c’est dit, j’ai besoin de soutien pour garder mon boulot, ou à défaut en trouver un autre.

Notes

[1] Département avec un D majuscule parce qu’il s’agit de la collectivité

[2] si certain voulait j’en aurais, mais comme chez nous on ne mange pas de ce pain là, pas de soutien politique donc

[3] mise à jour : bon, maintenant je sais… je suis de nouveau sur le marché de l’emploi, et j’ai une marge de 4 mois.

6 réflexions sur « Je soutiens mon Département… »

  1. Je ne sais pas trop comment t’encourager…je te sens pesssimiste mais tes écrits démontrent que tu as du potentiel dans la tête—je t’encourage donc vivement à ne pas te laisser abattre et à continuer d’animer ton blog qui démontre ma foi un tempérament bien bien présent. Courage

    J'aime

  2. Salut Sophie, faisant le recensement à 100 à l’heure, je n’aurai pas le temps de te mettre un petit commentaire demain, aussi, je voulais te dire que j’aurai une petite pensée pour toi et t’enverrai des ondes positives pour ton hospitalisation de vendredi Bon courage et à bientôt

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.