Mon genou 3 ans après, révision des boulons

  • « Contractez que je vois… ben, contractez ! »
  • « heu suis à fond, à fond. »
  • « Relâchez… recommencez… huuummm, ça bouge pas beaucoup là dedans, » dit-il en me tapotant la cuisse. « Faites voir l’autre, contractez…  Ah oui quand même ! voyez la différence, là c’est dur ! » me montre-t-il en appuyant son doigt sur mon muscle qui celui-là est bien apparent.

Il tente ensuite de tendre ma jambe à la verticale, de la replier, de la retendre…  Des craquements et des claquements accompagnent le mouvement.

  •  « zavez la hanche qui claque en plus du genou. »  Gloc gloc répond-elle. « bon vous voyez  elle devrait venir là« , explique-t-il en mimant ma guibole avec son bras. « z’en êtes loin… Faites voir l’autre… ah oui c’est mieux. Vous voyez, celle-là, elle lève bien haut, et elle tend bien ».
  •  « Bon ! Vous êtes comme une ferrari, prête à faire vrombir votre moteur, mais vous avec encore un moteur de 2 chevaux dedans.  Y a encore du boulot  ! N’oubliez pas que vous revenez de loin, très loin. Marcher c’est bien mais ça ne muscle pas ! Va falloir travailler tout ça sérieux. » Conclut-il.

Et oui aujourd’hui c’était la révision des boulons après 3 ans de prothèse totale de genou. Alors ce petit billet est pour mes visiteurs(euses) dans le même cas qui atterrissent sur mon blog via Google parce qu’ils s’inquiètent de leurs douleurs persistantes après une PTG.
120119_ptg

Alors faut pas rêver, plus on vient de loin, et c’est souvent le cas dans ce genre d’opération, plus on a perdu de masse musculaire, et plus c’est long à récupérer.  Une articulation du genou, fausse de surcroit, qui travaille toute seule sans soutien, c’est douloureux. L’appareil ligamentaire en prend plein la gueule pour pas un rond. Il ne faut donc pas s’étonner de ressentir des douleurs, surtout après une longue marche.

Il n’y a donc pas d’autres soluces que de travailler encore et encore ischio et quadri jusqu’à enfin récupérer  suffisamment de masse musculaire pour soutenir le bazar et ne plus avoir mal au moindre effort !

Bref kiné, kiné, kiné pour travailler sur les machines, et surtout patience et longueur de temps. Ça ne sert à rien de travailler en force.

5 réflexions sur « Mon genou 3 ans après, révision des boulons »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.