Mais où vais-je donc habiter quand je serai vieille ?

Il n’est jamais trop tard pour y penser, et je vous avoue que plus j’avance en âge et plus j’y pense.
Et oui, où vais-je habiter quand je serai à la retraite et encore plus abîmée de partout que je ne le suis aujourd’hui ?
Je n’ai aucun bien, et je ne pense pas rester dans le logement que je loue actuellement à cause des escaliers. Et oui il m’est de plus en plus pénible de monter, descendre ces fichus escaliers (ben oui quoi, je vieillis pour de vrai).
Je n’ai pas les moyens d’acheter et de toute façon je suis un peu trop avancée en âge pour que les banques m’accordent un crédit sur une longue durée.

Alors quoi ? où ?

Et bien je suis justement tombée sur un site intéressant,  Logement-seniors.com, qui donne les pistes qu’il faut quand on est une pauvre vielle toute seule comme moi. Ouais bon, pas tout à fait, j’exagère. J’ai encore de la marge, je vous l’accorde ! 🙂

Quoi qu’il en soit, pour le quoi, le site Logement-seniors.com propose plusieurs possibilités :

  • la maison de retraite : heu non, ça ne me branche vraiment pas ;
  • l’hébergement familial : genre je me trouve une  famille d’accueil chez qui loger. Mouais ! faut quand même vraiment bien s’entendre et pas se planter ;
  • la colocation : pareil faut bien s’entendre et pas se planter non plus, et me connaissant…  ;
  • le viager:  Carrément non ! je n’ai pas de biens, donc râpé ;
  • les services à domicile : faudrait déjà que je change de logement, mais restent dans les options acceptables.
  • les résidences seniors en achat ou en location : ben voilà ! ça m’a l’air pas mal du tout cette possibilité,  avec tout ce qu’il faut autour pour faciliter la vie des seniors. Bon en achat ça ne va pas être trop possible, mais en location ça me brancherait bien.

En tous les cas j’espère seulement que j’aurai suffisamment de moyens pour pouvoir me loger convenablement quand je serai à la retraite. Parce que c’est bien joli toutes ces possibilités, mais sans un minimum de moyens, ça reste quand même que du rêve.

Et puis pour le où, et bien je verrai où la vie m’emmènera d’ici là. Il n’est pas dit que je la finirai à Montpellier ou dans le sud… qui sait ?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.