Archives pour la catégorie Photos à la folie

La photo est une autre de mes passions

La Pointe Courte

Et  bé ! ça faisait un bail que je n’avais pas pris de clichés à la Pointe Courte !

Il y a 10 /  12 ans quand je faisais des balades photos j’en prenais pas mal. Le capharnaüm des bateaux de pêches, les filets qui pendaient au soleil, tout ça m’inspirait. J’avais même fait un thème filets et nasses que j’avais publié sur un compte FlickR, supprimé depuis.

Filets et nasses 22/09/2007

Aujourd’hui ,   il ne reste plus que quelques filets de pendus pour la pêche  à la « capéchade ».

Par contre j’ai été surprise de voir que le Cyrill 2 est toujours là,  repeint en bleu marine certes mais il est toujours amarré au même endroit. C’est drôle mais je l’ai reconnu tout de suite malgré les années.

23 février 2008
24 août 2019

Du coup j’ai plongé le nez dans mes archives pour un petit avant / après.

Le cabanon  où il faisait bon papoter et boire des canons avec les pêcheurs est  fermé pour cause de fermeture.

Alors qu’ avant…

22 septembre 2007
22 septembre 2007

Le refuge des chats est rénové, moins bordélique à l’extérieur. Ceci dit  j’ai vu beaucoup moins de chats dans le quartier.

Avant – 22 septembre 2007
Après – 24 août 2019

Le cabanon « interdits aux chiants » quant à lui résiste. Le portail repeint en jaune claque. Il est encore plus chouette.

Avant – 23 février 2008
Après – 24 août 2019

Bien que changée, la signalétique de la digue Georges Brassens a bien pâli.

Avant – 22 septembre 2007
Après – 24 août 2019

En gros côté étang, l’ambiance à l’ancienne du petit port de pêche persiste.

Côté quai du Mistral, les décos ont changé, les arbres ont poussé, d’autres plantes sont apparues, les maisons ont été repeintes.

Avant – 22 septembre 2007
Après – 24 août 2019

Et puis c’est plus animé. Les riverains installent leurs terrasses sur le quai pour profiter du soleil. Les enfants plongent dans le canal.

Il y a aussi le restaurant « le passage » qui amène du monde.

Atmosphère …

Enfin  moi je préfère et de loin le côté port de pêcheurs et son capharnaüm à l’ancienne.

Mardi soir c’est plage

Hier de la pluie était annoncée dans la journée. A Sète, on l’attend encore… Certains ont reçu 3 gouttes, moi je n’ai rien vu.

Du coup direction la plage des 3 digues en soirée pour un plouf  / pique-nique, et pour  contempler  jusqu’à la tombée de la nuit le jeu  d’ombres et lumière des rayons de soleil derrière les nuages.

Tout au fond le Canigou !
21h les lumières de la ville s’allument, il est temps de rentrer avant la nuit noire

« Bête de foire »

La photo j’ai toujours aimé ça, en tant qu’amatrice bien sûr mais surtout en tant qu’admiratrice des photographes, les vrais. Et j’ai toujours plaisir à aller admirer une expo photos.

En ce qui me concerne j’aime surtout faire des reportages photo. Lors de balades, d’événements, de sorties, clic, clac Kodak je saisie des scènes de vie, l’ambiance du moment. C’est aussi l’occasion d’alimenter mon blog de quelques images.
Il fut un temps la photo faisait même partie de mes fonctions professionnelles, notamment quand je travaillais dans le marketing et la comm. J’ai aussi beaucoup œuvré en milieu associatif.

Par contre, je n’aime pas trop demander à des personnes de me prendre en photo avec elles surtout si « on n’a pas gardé les cochons ensemble », genre on se connait, vous m’avez vu suis avec, alors qu’on ne se connait pas. Ça me met plus mal à l’aise qu’autre chose d’imposer ce genre de situation. Sauf quand on est en famille bien sûr, où là on s’accorde quelques photos souvenirs.

Bref, dernièrement Je suis allée au vernissage d’une expo photos. Une actrice faisait partie des organisateurs car le but de l’expo était de ramener des fonds à une association dont elle est la marraine.
Comme j’ai l’habitude de le faire dans ces cas là, j’ai pris quelques clichés d’ambiance en vue d’alimenter un futur billet relatant l’événement.
Quelques autres acteurs étaient présents. Et alors que des fans les assaillaient pour être pris en photo avec eux pour ensuite bombarder leur facebook, je me suis contentée de saisir tout ce beau monde dans l’action pour ne garder que leur côté naturel plutôt qu’imposé aux faux sourires figés.

C’est là que ça a coincé. ça a été très mal perçu par les photographiés et ça m’a très vite été remonté en message privé.
Donc les gens qui harcèlent ce n’est pas gênant mais moi qui prend quelques clichés de l’expo en vue d’écrire un billet, j’importune au point qu’une certaine actrice se sente comme une bête de foire et s’en plaigne. Et prière de ne pas diffuser les photos svp !

Mince alors ! Bien que je n’aurais pas mis dans mon billet des clichés inappropriés et gênants, je peux comprendre de ne pas devoir diffuser des photos marquant sa présence à cette expo alors qu’elle en est l’organisatrice, mais me considérer comme quelqu’un d’importun alors qu’elle est très complaisante pour répondre aux demandes des harceleurs, là, sic quoi !

Bête de foire en plus, dire carrément que je la prendrais pour une bête de foire  !!! Moi qui ai toujours peur de déranger… pfff !

Vexée !? oui j’ai été très vexée.

Bon ok ! C’est enregistré. Pas de billet du coup pour mettre en valeur l’événement dont la cause était noble. Et bien sûr je me garderai bien dorénavant de prendre la moindre photo dans laquelle on apercevrait des individus plus ou moins connus.

Je limiterai désormais mes reportages à des clichés de paysages ou d’animaux. Au moins comme ça, on ne me fera plus la leçon.

En y réfléchissant je crois que les photos posées avec ses fans la dérangent, et comme elle ne peut rien leur dire directement sous peine de casser son image d’actrice sympa et abordable, du coup c’est moi qui ai pris indirectement.

Pff même plus envie de prendre des photos pour parler de quelque chose tiens !

Challenge noir et blanc de la semaine #challengebnw

Sélectionnée par un pote d’instagram pour le fun, je viens de terminer un petit challenge noir et blanc d’une semaine.

Il s’agissait de choisir une photo par jour de mon environnement sans personnage, sans explication,  et en challengeant quelqu’un d’autre chaque jour .

Voilà les photos que j’ai sélectionnées.

Cheval camarguais à Palavas-les-flots
j1- 2004 – Cheval camarguais à Palavas-les-flots
J2: 2011 - Sur les rails à Randens Savoie
J2: 2011 – Sur les rails à Randens Savoie
Le château de Miolans à Saint-Pierre-d'Albigny - Savoie
J3 : 2016 – Le château de Miolans à Saint-Pierre-d’Albigny Savoie
J4 : 2011 – Chaise à bascule abandonnée à Hauteville Savoie
J5 : 2012 – Après la tempête plage du petit-travers à Carnon
Cabane aux quatre-canaux à Palavas-les-flots
J6 – 2010 – Cabane aux quatre-canaux à Palavas-les-flots
J7 : 2016 – Pommes de pin sur un banc au château de Miolans

Et un coucher de soleil pour finir la journée en beauté !

Belle et bonne journée que celle d’hier, bon resto, papotage, balade, j’ai été gâtée pour mon anniversaire. Cette journée ne pouvait que se terminer en beauté.

C’était l’heure du coucher de soleil quand je suis partie. Vite vite une petite halte à la plage avant que le soleil ne se couche complètement pour admirer les couleurs du ciel.

Le Grand Travers - La Grande Motte

Le Grand Travers - coucher de soleil

Ah oui j’ai fait cette petite halte au Grand-Travers à la Grande-Motte. Petit moment de sérénité bien appréciable !

Les Aresquiers du matin

Une occasion de dormir aux Aresquiers me tombe dessus à 10h du soir pour profiter du lever du soleil, et hop je saute dessus. C’est mon côté dingo.

Comme j’adore me baigner dans la mer la nuit, j’en ai profité pour faire ma trempette de minuit. Ouais une trempette parce que l’eau était quand même un peu fraîche hier pour faire un grand plouf.

Mais quel pied de s’allonger ensuite dans le sable doux pour admirer le ciel étoilé jusqu’à s’assoupir.

Pour le lever du soleil, je l’ai un peu raté, j’étais encore endormie.

Par contre la plage des Aresquiers le matin de bonne heure, c’est vraiment top ! Que des locaux qui se connaissent, tranquillité, blablatage, siestage, trempage, bronzage… jusqu’à midi quand les touristes arrivent. Là on cède la place à la foule des estivants chargée de glacières et de parasols,  et allez hop à demain, nous on file au frais !

C’est la deuxième fois que je vais à la plage des Aresquiers tôt le matin, et franchement je préfère cette ambiance paisible à celle du soir des after workers où se glissent toujours quelques mateurs et dragueurs qui ont toujours le chic pour faire des remarques déplacées sur les piercings, tatouages ou autres originalités  des uns ou des autres.

Cette mer qui m’attire

Viens viens me susurre la mer, viens jusqu’à mes profondeurs et je t’envelopperai et te cajolerai de mes douces ondulations.

Laisse toi aller, laisse toi bercer, oublie tout, détend toi et laisse toi couler au fin fond de mes abysses où je te protégerai…
Deviens ma sirène et oublie tes peines, oublie tes peurs, oublie ce monde qui te fait du mal, oublie ce monde qui n’est pas le tien, et viens jusqu’à moi, je te transporterai dans un autre monde qui te rendra enfin heureuse et dont tu ne soupçonnes même pas  l’existence. Viens, je t’attends !

Rassurez-vous toute la paperasserie est prête si jamais la lubie me prend d’écouter l’appel de la mer…

Je rigoooole hein ! ce billet est du second degré, pas de panique !