Archives du mot-clé déménagement

Déménagement J-7

Bon ben voilà J-7, tout est démonté, lavé, emballé, rangé, les lits sont à la verticale, les chambres nettoyées, les trous bouchés, les luminaires démontés, la tapisserie recollée par ci par là.


Step by step, tri, dons, ventes, récupération de cartons, toute seule comme une grande je m’en suis bien sortie.

Me reste que le strict minimum pour les derniers jours, et j’ai établi mon dernier campement sur le canap’.

La paperasserie retraite/déménagement m’a aussi bien occupée, et continue de m’occuper pas mal. Pfff c’est quand même sacrément lourdingue même si on fait quasi tout via Internet.
Me reste encore une dernière signature importante à venir.

Du coup pas vu grand monde avec tout ça ces derniers mois. Rares furent les sorties et je les ai vraiment appréciées.
J’ai fait vase clos pour limiter les frais superflus, et surtout pour éviter de vivre au dessus de mes moyens. Un déménagement c’est un budget important et l’organisation prend du temps !

Montpellier aura été l’endroit où j’ai vécu le plus longtemps dans toute ma vie. Plus de 17 ans ce n’est pas rien.
Néanmoins « No Tears No Regrets » mais j’ai quand même un petit pincement au cœur !
Il faut reconnaître que j’ai passé une année difficile, bien gérée au final, mais difficile.

Certains ne l’ont pas compris et m’ont lâchée. Ils s’attendaient à ce que j’arrose ci ou ça, que je leur paie des coups alors que je jongle serré, serré. Ou peut-être n’ont-ils pas bien compris que je suis une grande fille qui sait gérer ses affaires toute seule, allez savoir…
Bref n’étant pas comme ils voulaient que je sois, à leur raconter ce qui ne les regarde pas surtout, ils m’ont sortie de « leur cercle ». Ainsi va la vie.

Et maintenant, si je prenais un peu l’air avant le grand départ.

62 ans

Mais quelle année particulière que celle que je viens de passer depuis le jour de mes 61 ans où je me suis offerte un tête à tête avec moi-même au resto ! que d’événements, que de choses de la vie !

Après une fin d’année 2017 tristounette remplie de brouilles intestines familiales :
Janvier, ma mère  entre en maison de retraite ;
Février, elle décède
suit le début du vidage de sa maison que je fais quasi seule, avec des découvertes loin d’être agréables me concernant.
Mars, une grosse période de désespoir et l’envie d’en finir m’envahit.
Avril,  je bascule en fin de droits de chômage et c’est la fin de mes indemnités me mettant dans une situation critique. Me reste que l’ASS.
Avril toujours, arrive dans ma vie un nouveau compagnon félin abandonné par ses précédents humains.
Mai, enfin j’ai le feu vert de la caisse de retraite pour faire ma demande et mettre à jour mon dossier.
Juillet, je termine le vidage de la maison de ma mère, et  par la même occasion j’élimine de ma vie « une » vautour.
Septembre, le 11, c’est la clôture de la vente de la maison et  par la même occasion de la succession.
Dans la foulée, n’ayant plus de revenus depuis avril, je fais le choix de ne pas dilapider cet héritage et de l’investir dans un logement pour m’assurer un toit sur la tête.
Un coup de cœur rapide suit sur un appartement à Sète, offre acceptée le 24 dans mon budget, compromis signé le 28.

Seule pour être seule pourquoi pas à Sète.

De toute façon je suis fatiguée de Montpellier et rien ne m’y retient,  beaucoup de moments de solitude et peu de soutien. Chacun a ses propres problèmes, ses activités, ses soucis de santé, ses vacances, l’été a été long, très long… C’est la vie !

Octobre, je suis malade, très fatiguée, mon corps lâche, mais je fais du tri, je vends, je donne, je jette pour partir légère. Après avoir vidé la maison de ma mère c’est au tour de mon appart…

Et me voilà le jour de mes 62 ans au milieu de mon bordel et  de mes premiers cartons éparses.

La signature de l’acte de vente et le déménagement sont fixés pour début décembre.

Me reste à espérer que ma retraite prévue pour le 1er novembre se débloque avant 2019 pour que je ne me retrouve pas encore trop longtemps sans revenus.

En tous les cas une nouvelle aventure commence !

62 ans ! En fait il aura fallu que je patiente 62 ans pour enfin avoir un réel espoir que le ciel se dégage devant moi. Il n’est jamais trop tard.

Vivement 2019 !

Etapes montage et déballage terminées

Et bé ça y est, ce matin de bonne heure j’ai terminé le dernier meuble avec, pour la partie perceuse et « soulevage », l’aide de Guy, l’ami d’un pote de la bande des épicuriens, et ce soir j’ai déballé et rangé le contenu de mon dernier carton, ouf ! une bonne chose de faite. Manque encore luminaires, rideaux et quelques tableaux pour habiller les murs, mais ça j’ai largement le temps de voir, il n’y a rien de pressé. Maintenant je passe à la phase … heu, ben, détente et récupération de mes ex jolies petites mimines très abimées et toutes gonflées par les multiples vissages.

Enfin « détente » façon de parler, je bosse en même temps tout de même, encore un mois d’ailleurs, après, ça aussi je verrai … Mais au moins je n’ai plus le souci déménagement, emménagement. Ah si, zut, j’ai oublié le changement d’adresse sur les papiers administratifs, sur la carte grise surtout. Pffu, tête en l’air !

060904-larchelle

Quand des bras costauds me manquent !

Dans la série montage de meubles, j’ai laissé tomber la colonne de salle de bain, de toute façon même si j’arrive à mettre les pieds, je ne pourrai jamais la relever toute seule, donc je l’ai laissée par terre dans un coin en l’état.

Je me suis rabattue sur le montage d’un caisson à roulettes, pas de problème, je suis arrivée au bout. Devant ce succès j’ai continué par le bureau et ….

MINOLTA DIGITAL CAMERA

Et maintenant comment je fais pour mettre la chose dans le bon sens, ça pèse une tonne ce truc et j’ai pas d’appui ! Grand moment de solitude …

Allez la semaine prochaine un vrai bricoleur va me donner un coup de main, ça ira beaucoup mieux, surtout que j’ai encore la cuisine à installer … et pleins de trous à percer, et que j’ai mal partout et que je peux plus bouger …

Pas évident de bricoler quand on n’a pas la condition physique pour le faire !

Et maintenant c’est l’étape montage de meubles

Bon, j’ai les meubles offerts par mon papa (et oui tout arrive) qui viennent d’être livrés par le magasin scandinave qui va bien …. Si je veux finir de m’installer il va bien falloir que je me lance dans le montage de ces choses toute seule comme une grande.

MINOLTA DIGITAL CAMERA

Allez courage, ça doit pas être bien compliqué c’t’affaire, comme un jeu de légo, juste un peu lourd peut-être pour mes petits bras et mes pauvres jambes, mais bon je vais essayer quand même.

Gros coup de fatigue

Je suis E-PUI-SEE ! Sûrement le contre coup du déménagement et des mois de stress qui ont précédé pour trouver un logement et un boulot, j’ai un mal fou à récupérer et je me lève chaque jour de plus en plus épuisée.

C’est pas la permière fois que je déménage et cette fois encore ça a été éreintant, même si j’ai payé quelqu’un pour le faire par l’intermédiaire d’une société d’offres de services, comme je suis tombée sur des amateurs du dimanche, j’ai du pas mal participer aux en-haut, en-bas quand même malgrè ma jambe défaillante, et puis un camion pas assez grand, 2 voyages, 2 fois plus de temps, pas de couverture pour protéger les meubles, …, huuummm … Enfin bref c’est terminé, je suis bien installée dans un superbe appart, c’est l’essentiel.

Ceci dit pour mes précédents déménagements, j’ai toujours trouvé au moins 2 copains/amis pour m’aider, d’ailleurs je remercie encore vivement ces amis d’antan de leur participation active et efficace car certains ont même fait des kms rien que pour moi, Mante La Jolie / Savoie, Savoie /Aubervilliers, St Denis / Montpellier … et j’en passe.

Pour ce dernier déménagement, j’ai espéré un petit signe de mon équipe de rugby vétérans pour qui j’ai créé un site que j’anime depuis voyons … 5 ans tout de même. Sur une quarantaine de gars musclés, 3 ou 4 m’auraient suffi, mais rien, ni avant, ni après, ni comment tu vas, comment tu t’en sors, besoin d’aide ? … rien, pas un signe, trop pris par leur boulot/vacances/famille/amis, ces messieurs m’ont zappée. Pourtant ils étaient au courant (2 réunions de bureau juste avant, mails). Mais bon ça ne m’étonne pas, c’est courant dans la région de laisser une femme seule, plus ou moins handicapée physiquement se débrouiller toute seule sans s’inquiéter de son sort. Et moi, je serai encore assez con en septembre pour continuer à les suivre pour les prendre en photos et animer leur site … quoique cette saison je ferai quand même beaucoup moins d’effort, faut pas trop déconner non plus ! D’ailleurs peut-être bien que je vais louper les 2-3 matchs joués par grand froid … Et toc !

C’est la vie Lili …

De nouveau sur le Net !

Coucou, me revoilou !

Après un réveil en sursaut, une bonne surprise ce matin, j’ai enfin ma connexion. Mon fournisseur d’accès avait annoncé 15 jours minimum de remise en service, et en 5 jours c’est fait. Ouf ! Je vais pouvoir de nouveau travailler à la maison, et retrouver tous mes repères.

Allez vite, un petit tour de blogosphère pour les news … parceque oui, je l’avoue j’étais en manque !

Blog en pause

pauseAllez cette fois je plie le PC, demain matin aux aurores le déménageur arrive, il faut que tout soit prêt.

Prochaine connexion dans un autre quartier ou chez quelqu’un le temps que mon fournisseur d’accès switche la ligne … la partie la plus longue, pffuuuu !

En attendant c’est une nouvelle vie qui commence, pleine d’espoir !

J’emballe

Tandis que les mecs emballent les filles, moi j’emballe les cartons …

MINOLTA DIGITAL CAMERA

En rythme siouplait, radio.blog à fond

han han, yeaaaaah

lalala lalalala

youuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuu oooooooooooooooohhhhhhhhhhhhhhh

ahhh ahhh ahhhh

Drove all naiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii a aiiie te

Hein ? quoi ? kikadi que je chantaise faux ? pfffuuuuuu

MINOLTA DIGITAL CAMERAMeuuuu non le chien je ne vais pas t’oublier !

et çui kidi que mon chien à l’air d’une serpillère m’offre le toiletteur, et toc !

Samedi je déménage

MINOLTA DIGITAL CAMERAEt oui ça y est, je suis la tête dans les cartons et les formalités de déménagement. Quoique la tête dans les cartons, ça fait un moment que j’y suis puisque je n’avais pas de préavis à donner … Bref samedi 19 août c’est le grand jour, je quitte ce quartier pas terrible où j’ai vécu plus de 5 ans, pour un autre plus au nord de la ville que j’espère pas pire. Enfin, je verrai bien. De toute façon je n’avais pas le choix et c’est déjà bien que j’ai pu, grâce à un coup de pouce d’ailleurs, obtenir un logement très convenable dans ma situation de chômeuse « sénior » longue durée qui a un job à court terme 1 fois par an de temps en temps quand tout va bien.

Bon alors, pour les démarches de changement d’adresse c’est relativement simple maintenant, j’ai pratiquement tout fait par Internet :

Tout ce qui est administration, sécu, chômage, retraite, allocs, impôts, …, c’est là chez Adèle sur service-public.fr, y compris le suivi du courrier par la poste.
Ensuite il reste le téléphone fixe, le mobile et le fournisseur d’accès, pour les deux premiers les démarches sont regroupées sur l’espace client de France télécom dans mon cas, et pour la connexion ADSL, d’après mon fournisseur comme je garde le même numéro de fixe, il suffit d’un coup de fil le dernier jour pour qu’il transfert la ligne.
Concernant la banque et les assurances, c’est par courrier par contre. Ah oui l’EDF important, un petit relevé de compteur et un coup de fil le jour J et c’est tout.

Bon et bien j’ai fait le tour … le déménageur est retenu, le peintre est venu pour finir les travaux que j’avais commencé dans la salle de bain il y a 5 mois et que je n’ai jamais pu finir, faute d’aide et de capacité physique à le faire.

Voilà tout est en ordre, à part qu’ils me manquent encore quelques cartons pour finir d’emballer le bazar de la cuisine, mais bon il me reste 3 jours pour les trouver.

Zennnnn, et surtout ne pas oublier en route le chat et la chienne …