Archives du mot-clé famille

Ce bon peuple de France !

Ce dernier dimanche va rester dans les mémoires de beaucoup, et comme d’autres j’ai été terriblement attristée par cette journée de manifestation contre le mariage gay.

Outre la récupération politique par la droite pour faire de l’anti Hollande,  j’ai été consternée par le fait que des gens puissent descendre dans la rue pour empêcher d’autres concitoyens d’obtenir les mêmes droits qu’eux. Ces mêmes gens, qui d’habitude ne bougent pas leur cul quand il s’agit de se battre pour défendre nos retraites, notre travail, ou nos acquis sociaux, n’ont pas hésité à manifester contre les droits des autres.

Libre à eux d’être contre, mais j’ai été sidérée par le décalage (le niveau) des arguments moyenâgeux d’aucuns par rapport à la réalité du monde qui nous entoure. Et surtout j’ai été choquée par la violence de certains slogans et  propos homophobes tenus (Voir les photos de Jacob Khrist – Photographe Reporter).

Loin du respect de la dignité humaine, ces gens se rendent-ils compte de la violence de leurs propos vis à vis des homosexuels ? Se rendent-ils compte à quel point ils sont insultants vis à vis d’eux ? De la part de ceux qui sont persuadés que l’homosexualité est une tare, j’en suis sure, ils voulaient faire mal !

Et dire que ces manifestants se déclarent être le bon peuple de France qu’il faut écouter !!! sic !

Quid alors de tous les autres qui pensent différemment, qui ne veulent surtout rien avoir à faire avec ces idées de répression et d’exclusion des non-hétérosexuels de tous âges ; quid de tous les autres qui sont pour le mariage pour tous, ou qui s’en fichent carrément ? sont-ils par opposition le mauvais peuple de France ? Ne sont-ils pas dignes d’être aussi écoutés !

D’ailleurs en quoi ça gêne que des couples du même sexe qui s’aiment souhaitent s’unir à la mairie ? On ne parle pas de religion là ! En quoi ça gêne qu’ils élèvent des enfants ? ce qui n’est d’ailleurs pas nouveau.
En quoi deux personnes du même sexe seraient-elles moins capables d’éduquer des enfants que des personnes de sexes opposés ou monoparentales homme ou femme ?
De quel droit d’autres personnes se permettent-elles de donner leur avis sur la capacité des homos à être parents. De quel droit peuvent-elles penser qu’ils seraient de moins bons parents ?

Quand je pense à tous mes amis gays et à ce qu’ils doivent supporter en ce moment,  franchement j’ai beaucoup de peine pour eux.

Bon sang les couples hétéros ne sont en rien des modèles parentaux. Il y a qu’à regarder autour de nous. Sont-ils donc aveugles ces manifestants d’un autre temps pour ne pas voir toutes ces familles de parents biologiques éclatées, et ces enfants ballotés ?

«Quand on voit la somme de malheurs, de névroses, de douleurs que peut engendrer la famille hétérosexuelle la plus traditionnelle, je me dis : au nom de quoi une famille homoparentale serait-elle pire ?»

Déclare Elisabeth Badinter dont le discours intelligent vaut le coup qu’on l’écoute en entier !

Quant à moi, électron monoparentale, pas spécialement pour le mariage, mais comprenant que d’autres préfèrent se marier, je suis une citoyenne du côté du mauvais peuple de France, parce que, non, je n’ai rien à voir avec ce bon peuple là qui a manifesté hier.
Et je suis pour l’amour, pour que les gens  qui s’aiment vivent leur amour librement. Je me fiche de leur sexe et de leur genre.
Et s’ils désirent se marier plutôt que se pacser, et bien ma foi qu’on leur laisse le choix de se marier. Qu’on les laisse fonder une famille, et apporter amour, éducation et soutien à leurs enfants ! voilà !

De toute façon, à l’instar des pays qui ont déjà franchi le pas, la loi sera votée, et tout le monde finira par s’habituer. Et cette manifestation restera dans les mémoires comme un souvenir affligeant.

ps : je ne parle pas là de PMA qui est bien sûr un autre sujet.

Publicités

Toujours traité à part le vilain petit canard…

Ce soir j’ai le coeur gros. Encore une fois j’ai appris que j’ai été exclue d’une fête de famille.
Les mariages, les noëls, les anniv., les big fêtes qui rassemblent tout le monde, je n’ai droit à rien ! même les enterrements, et oui je ne fais pas partie des intimes il parait…

J’ai du faire quelque chose de vraiment très grave dans une autre vie pour que cette famille qui est la mienne ne veuille pas de moi, de mon affection, pour qu’elle me traite comme une étrangère depuis toute petite, me laissant seule face à mes questionnements et mes larmes.

Toujours traité à part le vilain petit canard…

Bon et bien voilà, vous ne voulez pas de moi lors de vos réunions familiales, vous m’ignorez depuis des décennies, me laissant patauger dans mon incompréhension, ma peine et ma solitude, parfois même dans ma misère. Vous ne me trouvez pas assez bien pour vous, pour que vous m’acceptiez en votre sein, alors que je suis votre fille, soeur, tante, cousine…

Et bien rassurez-vous, je vais vous soulager d’un poids. Je ne veux pas de vous à mon enterrement, personne, je dis bien PERSONNE ! 0 membre de ma famille. C’est pas la peine de vous pointer ou d’envoyer vos sincères condoléances hypocrites à mes enfants. Je préfère partir seule, sans vous, comme j’ai vécu !

A bon entendeur !

Et maintenant je vais sécher mes larmes, arrêter d’avoir envie de mourir, vous oublier, du moins essayer, et passer à autre chose, encore…

Vous pouvez continuer à faire comme si je n’existais pas !

Ben oui ça me fait de la peine ! Qu’est-ce que vous croyez ?

Pause paillotte pour mes princesses

Une petite virée dans une paillotte en bord de mer pour se désaltérer après les courses et demain … la plage !

MINOLTA DIGITAL CAMERA

Remarque :

Paillotte rayée de mon carnet d’adresse car avant même le grand boum de la saison, zéro sourire, personnel stressé et stressant, trop d’attente, boissons pas assez fraiches, et help yourself pour avoir la carte, ça promet ! et heureusement que mes petites sont bien élevées et ont su patienter malgré la soif.