Archives du mot-clé nature

Bande de dégueu !

Non mais c’est quoi ces croperies partout ? Je suis allée à la plage hier au soir à Palavas et j’ai été dégoutée de voir autant de saletés partout dans le sable !

100814-saletes

Bande de gros dégueulasses, vous ne pouvez pas jeter vos cochonneries dans une poubelle ? Il y en a tous les 50 m, compris les gros conteneurs de tri sur la plage, il ne faut pas exagérer tout de même !

Les gens dès qu’ils ne sont plus chez eux, ça y est, ils ne respectent plus rien. « C’est la fête du slip  » ! On s’assoie sur un muret pour casser la croute, la poubelle d’à côté est pleine, les deux de chaque côté à 50 m sont vides, trop loin pour bouger son cul, et zou on balance ses déchets par dessus la tête ! Bande de feignasses et de gros dégueulasses !

 

100814-saletes2

Et les mégots ! la plage en est criblée, on ne peut plus faire un pas sans marcher dessus. Il n’y a même plus un endroit correct où poser sa serviette. Pourtant il existe plein de moyens pour ne pas polluer la nature avec ses déchets.

Quand je pense qu’à chaque bivouac et apéro plage auxquels j’ai participé, on n’a même pas laissé un coquille de moule dans le sable en quittant les lieux… quand je vois comment se comportent les gens l’été, ça me dégoûte.

La plage est si propre en hiver !

J’hallucine total ! sic !.

Et la reine Iris fut décapitée !

On ne voyait qu’elle. Majestueuse de beauté, elle avait surgit là en ce lieu improbable, surplombant le champ de vignes, au milieu de 2 arbres dressés tels des gardes du corps. Peut-être une graine échappée du tracto pelle ? Allez savoir… Toujours est-il que l’endroit lui avait plu. Telle une reine, elle s’était magnifiquement épanouie, devenant ainsi la fierté des propriétaires.

090510-iris1

090510-iris2

Mon regard ne pouvait se détacher de la merveille, quand soudain surgit une petite fille qui, d’un coup, avant même qu’on ait eu le temps de dire ouf, la décapita net !

oh non pas ça ne puis-je m’empêcher de m’écrier, pensant fortement, « retenez-moi que je ne lui balance pas un coup de canne ! »

La sale môme, très fière de son acte, ramena son trophée à son père. Celui-ci, m’ayant entendu, lui dit histoire de marquer le coup : Je t’avais prévenue ma chérie, à la maison tu peux tout faire, mais pas ici. Mais ça fait rien, c’est qu’une fleur…

Et la tête de la reine Iris, coulant du sang de la vigne, de finir exposée sur la table.

090510-iris3

A la grande désolation des propriétaires, il ne resta plus sur le sol qu’un malheureux pétale témoignant de ce qu’avait été la beauté de sa robe bleu foncé…. sic !

090510-iris4

Photos prises au domaine de Sigalière

Promenade de santé au domaine de Méric

Aujourd’hui, vu le beau temps, je me suis prise par la main pour visiter un endroit que je ne connaissais pas du tout : le domaine de Méric.

C’est une magnifique propriété ayant appartenu à la famille du peintre Frédéric Bazille. Le parc est ouvert au public. Grand écran de verdure dans Montpellier, on y découvre des vergers, un espace de jeux pour les enfants, un grand champ réservé aux chiens pour qu’ils puissent s’ébattre, des chemins pour se balader..

L’endroit est idéal pour ma rééducation à la marche. Il y a des bancs partout pour se reposer, le paysage est superbe et les chemins sont très praticables.

090423-Meric1

j’ai même pu descendre jusqu’au Lez… Et puis c’est d’un calme, et ça sent si bon la nature !

090423-Meric2

Va falloir que j’y retourne au moment des coquelicots pour admirer le champ recouvert de rouge…

Des bambous, partout des bambous

Des bambous jaunes, des bambous verts, des bambous jaunes et verts, des bambous verts et jaunes, des bambous noirs, des grands, des petits, des moyens, des travaillés sous toutes les formes … des bambous et encore des bambous … à la bambouseraie d’Anduze.

C’était la petite balade du jour avec mon fiston et sa compagne.

Magnifique de zenitude !