Archives du mot-clé précarité

« ASSiste », je me sens coupable

Plus de 3 ans de chômage, trop âgée pour les employeurs (j’ai 61 ans et 8 mois), et surtout à  4 mois de la retraite, patatras je ne bénéficie plus de l’allocation de retour à l’emploi (75 % de mon dernier salaire) et me retrouve « ASSiste », c’est à dire bénéficiaire de l’Allocation de Solidarité Spécifique de 16,48 € par jour (équivalant RSA).
Et non l’allocation chômage n’est pas éternelle pour ceux qui croient que…
Bref, chercher une mission, un CDD est devenu vain depuis une bonne année. Je n’obtiens plus de RV, plus rien. Curieusement les offres actuelles sont pour des CDI pour lesquelles je ne peux plus prétendre. Ben oui à 4 mois de la retraite …

Du coup c’est la grosse bascule bien brutale dans la pauvreté, sans allocation logement parce que je ne rentre pas encore dans les critères qui vont bien,  sans CMU, sans autre aide sociale que l’ASS, rien de plus qui coûte un pognon de dingue !
De toute façon je ne rentre jamais dans les critères, d’autant moins que les calculs savants des organismes sociaux se basent sur les 2 années précédant la bascule dans la misère totale. Donc forcément faut patauger au moins 1 année complète dans la plus grande merde, pour pouvoir commencer à prétendre au forfait alloc logement et arriver à peu près à 750 € par mois maxi tout compris pour une personne seule. Non l’alloc logement ne couvre pas le montant total du loyer, c’est un forfait !

En attendant il faut que je fasse avec mes 510,88 € les mois de 31 jours, et que je me démerde pour couvrir mes 959,77 € de charges fixes (je suis locataire, et paie encore la taxe d’habitation, et j’ai bien sûr une mutuelle pas donnée que je ne peux supprimer). Et il faut bien se nourrir aussi…

Et je me sens coupable !

Oui je fais partie de ces assistés de chômeurs, salauds de pauvre irresponsables, prétendus illettrés de surcroît, montrés du doigt par les Sarkosy/Wauquiez/Macron and co depuis des années, critiqués par ceux qui croient qu’on cumule les aides et qu’on touche un max, et surtout qu’on utilise nos indemnités pour glander en  vacances.
Ces bourrages de crâne politico-médiatiques permanents qui montent les pauvres les uns contre les autres, ont fait que la culpabilité s’est incrustée sournoisement en moi.

Et..

Je me sens coupable parce que je ne suis pas arrivée à me sortir du chômage. Je me sens coupable parce que j’ai complètement raté ma carrière professionnelle.

Je me sens coupable d’avoir vécu une grande partie de ma vie dans la précarité et la pauvreté.

Je me sens coupable de ne pas avoir été une mère qui assure suffisamment financièrement pour aider ses enfants, bien que les ayant élevée seule.

Je me sens coupable comme s’il était honteux de me retrouver dans une telle situation. Je sors rarement de chez moi, je ne vois personne, je ne parle à personne. je fais toutes mes démarches en ligne pour ne pas me retrouver face aux fokon-yakas et à tous ces bons conseilleurs qui savent tout sur tout sans avoir rien vécu, et surtout pas ma vie. Je ne profite même pas de la mer si proche…

Je me sens coupable aussi parce que dimanche je vais à un concert. J’ai acheté mon billet en décembre 2017,  avec des économies faites sur mes indemnités de chômage que je touchais encore l’année dernière. Bref me suis offerte mon Noël ! Mais je me sens quand même coupable.
Bénéficier de l’ASS aujourd’hui et aller à un concert, salaud de pauvre tu ne te fais pas chier quand même, la vie est belle pour toi !

Je me sens coupable parce que… je profite du décès de ma mère pour survivre.  Grâce à son assurance vie je vais pouvoir compléter mes 500 € mensuel jusqu’à la retraite pour payer mes charges, et surtout garder mon toit sur la tête, ma mutuelle santé, mon smatphone et ma voiture. J’ai fait le calcul pour que ça bouche l’énorme trou jusque là.
J’avoue ! la mort de ma mère m’arrange bien. Je ne finirai pas à la rue !

Et oui, c’est comme ça les choses de la vie. C’est malheureux à dire (quoi que), mais merci maman d’être décédée. Au final ta psychotique de fille va s’en sortir grâce à toi, dans un premier temps jusqu’à novembre. Step by step…

Je me sens coupable …
Mais merde quoi, pourquoi je ne devrais pas profiter sereinement de ce qui me tombe dessus légalement alors que je n’ai rien, et surtout pas ces aides sociales bien trop compliquées à obtenir, mais qui coûtent un pognon de dingue à Jupiter !

Bah non, finalement pas de quoi culpabiliser !

Une cagnotte pour sauver le Kangoo des amoureux de la vie #Montpellier

Capture« Les amoureux de la vie« , on connait bien cette asso à Montpellier. Ils sont là pour les plus pauvres, et surtout pour les SDF.

Tous les lundis sans faute les bénévoles se mettent en quatre pour faire de bons petits plats pour ceux qui n’ont pas à manger tous les jours. Ainsi, ils amènent en centre ville dans leur kangoo de quoi nourrir plus de 100 personnes.

Seulement voilà, ce lundi le kangoo a rendu l’âme (aux dernières nouvelles il n’est même plus réparable), et du coup l’association se retrouve bien embarrassée. Sans véhicule utilitaire suffisamment spacieux pour transporter toutes les denrées,  pas de repas…

Il a donc été décidé de monter une cagnotte pour les aider à réparer ce acquérir ce véhicule indispensable à leur démarche.

Alors n’hésitez pas à cliquer sur le lien de la cagnotte sur leetchi et à participer, un petit rien plus un pas grand chose peuvent faire des miracles.

https://www.leetchi.com/c/association-de-sos-sdf-les-amoureux-de-la-vie

Votre générosité vous sera rendue au centuple. Merci de votre participation.

A défaut de bouffer, les charges me bouffent

Bon sang de bon sang de bon sang, j’ai beau tourner l’addition et les soustractions dans tous les sens, mes indemnités couvrent juste mes charges, point barre ! Il ne me reste rien pour l’alimentation et encore moins pour l’essence. Donc évidemment chaque mois je m’enfonce de plus en plus. Bah oui faut bien manger merde !

Et bien entendu je n’ai encore droit à aucune aide puisque pendant un an tout est basé sur les revenus de l’année précédente, dont il ne me reste que 57 %.

Et bien entendu  j’ai des charges plus élevées que l’année précédente puisque j’ai du prendre une mutuelle à mes frais, et comme de bien entendu elle me coûte la peau du cul puisque je suis vieilllllleu et à risques pour les assurances !

Et ces toubibs qui fonctionnent à l’ancienne, chez qui il faut avancer les frais qui ne sont remboursés qu’un mois plus tard et encore pas complètement grrrrrrr…

J’ai bien changé de fournisseur d’électricité pour diminuer ces putains de charges mais ça ne suffit pas. Faut que je tire la corde ailleurs…

Et il y a ce putain de crédit de voiture qui  me fout dedans pendant 5 ans encore. Ben oui, quand j’ai changé de voiture j’avais un salaire correct qui me permettait de le faire. Sauf que là, le salaire correct, il s’est bien cassé la gueule ce con !

Pffff là je commence à plus trop savoir comment faire pour trouver à manger encore moins que pas cher. Faudrait que j’ose demander mais ça, c’est pas encore gagné, j’ai du mal…

Ce qui me rassure c’est que l’année prochaine je vais moins payer d’impôts. Ben oui ça aussi, ça me fout dedans, surtout la taxe d’habitation qui est scandaleusement élevée à Montpellier.

Et puis l’année prochaine,  je devrais commencer à avoir un peu d’aide, genre l’alloc logement peut-être, car normalement je devrais enfin rentrer dans leurs critères d’admission, du moins j’espère.

Quand je pense qu’il y en a qui croit que parce qu’on est au chômage on a plein plein d’aides,  et bien pour avoir été relativement souvent dans cette situation, je vous assure que non, ça ne marche pas comme ça, surtout quand on est seule, je vous le dis !!!

Le plus dure c’est de ne pas pouvoir s’acheter à manger comme on veut, ça c’est vraiment galère.

Et pourtant je ne me considère pas comme pauvre, j’ai juste trop de charges (les mêmes que celles d’un couple, sauf que je suis toute seule).

Mais bon je ne vais pas me plaindre, j’ai un toit sur la tête moi, des fringues pour paraître, genre tout va bien, et surtout je n’ai pas (encore) la guerre au cul…

Ouiiiin j’ai envie de chocolaaaaat noir !

Allez ma fille surtout continue à RE LA TI VI SER !