Archives pour la catégorie Miam-miam glou-glou

Balades vigneronnes, dégustations ou dîners entre épicuriens, les bonnes choses de la vie, mais aussi des news autour de la viticulture.

Le salon Vinum à Sommières, oups ça faisait un bail !

Hou là là ça faisait un bail que je n’étais pas allée au salon des vins « Vinum » à Sommières ! Mon blog me dit que la dernière fois c’était le 15 août 2012 avec l’ami Igor.  Et bé je n’ai pas vu les années passer !

Donc aujourd’hui c’est le retour, avec l’ami Igor toujours. Nous sommes partis suffisamment tôt de Montpellier pour arriver à l’ouverture du Vinum. C’est le moment idéal pour commencer à déguster  les différents crus proposés. La foule n’est pas encore arrivée et ça laisse tout le temps de prendre des notes et de papoter avec les vignerons.

Nous avons donc passé notre matinée à déguster blancs et rosés, enfin uniquement les blancs pour moi car je n’apprécie pas du tout le rosé. C’est ainsi !
– Et oui bien sûr que nous utilisons les crachoirs mis à disposition. Une dégustation ne peut se faire sans crachoir à vin ! C’est l’outil indispensable pour les professionnels de l’œnologie et les amateurs éclairés que nous sommes 😉 –

Ensuite nous avons fait une petite pause déjeuner à l’ombre des platanes avant de nous en retourner le coffre chargé.

En ce qui me concerne j’ai juste pris 3 bouteilles du domaine de l’Escattes , le Tradition blanc 2017.
J’ai été conquise par la rondeur, la fraîcheur  et les arômes de fruits confits et de fleurs blanches de ce vin au subtil assemblage de Grenache blanc, Bourboulenc et Viognier. Et question qualité/prix il est parfait.

Ceci dit les autres blancs ne déméritent pas. Ce fut vraiment une belle dégustation sans déception.

Et le rouge ? et bien non, pas de dégustation de rouge cette année, ça sera pour une autre fois. Nous avons l’un et l’autre suffisamment de stock à la maison. Et puis question accord mets/vins ce que nous cuisinons en ce moment en raison de la canicule n’incite pas vraiment à boire du rouge.

Méchoui

Je n’ai pas le souvenir d’avoir déjà été invitée dans ma vie à un tel méchoui ! Ah si, la dernière fois c’était il y a 10 ans à Aniane, mais je crois que celui-ci dépasse largement le précédent pour l’ambiance puisqu’entre amis. Aussi je les remercie vivement de m’avoir invitée à cette fête d’anniversaires. Une série de dizaines, 20, 40 et 50,  l’occasion de réunir plusieurs générations autour de 2 magnifiques agneaux et pas que… pour marquer le coup.

Remarquez le plat posé au sol, et bien c’est pour récupérer le jus de cuisson pour ensuite…..

… cuisiner une brasoucade avec ! et oui ! et bon sang que c’est bon, un régal ! Je crois bien que c’est la meilleure brasoucade que j’ai mangé jusqu’à présent, sans parler du méchoui, huuum, de la semoule divinement cuisinée et du thé à la menthe.

Bien mangé, bien bu, bien discuté, bien fêté, ce fut vraiment un fort sympathique samedi. Rien de tel pour bien commencer le mois de juin !

Filets de Flétan aux concombres

Une p’tite faim, rien de bien intéressant dans le frigidaire à part 2 concombres mollissants qui se courent après ;
Pas mieux dans le congélo, à part un paquet de filets de flétan et de l’aneth oubliés ;
Hum hum ! Que faire ? En plus, suis pas fan de poiscailles ni de concombres. Mais il me vient quand même une petite idée !

Allez hop, je jette 3 filets de flétan dans un plat pour micro-onde -Bah oui quoi, je n’ai pas de vrai four- ;
Je tronçonne grossièrement un concombre ;
J’étale le bazar au dessus des filets ;
Je rajoute aneth et persil généreusement ;
Je saupoudre le tout de piment d’Espelette et d’un peu de gingembre (soyons folle !) ;
Et  j’arrose le tout d’un chouilla de jus de citron.

Et zou ! je mets le plat  au micro-onde en mode chaleur tournante, temps  au pif,  15 minutes.

et voilà !!!!

Ben… Poisson cuit impec et concombre encore légèrement craquant,  le résultat est achement bon ! Manquait juste un peu de piment d’Espelette ! -Bah quoi j’aime bien le piment d’Espelette, ça donne du goût sans enflammer la bouche  !-

Même que Shiva –mon nouveau compagnon pour ceux qui n’auraient pas suivi– aurait bien aimé que je partage mon assiette avec lui. Mais non, non, non, mon gars, pas de mauvaises habitudes !

Bon j’ai pas été chienne  avec lui quand même, je lui ai laissé laver l’assiette ! hinhin !

Surprise de Corsica ! ❤

J’arrive de la poste, et là oh surprise ! Un colis super bien emballé venant de chez U Muntagnolu en Haute-Corse avec que des bonnes choses dedans m’attendait !


Que du 100% Corse, que de la fabrication artisanale !
Un rouge Niellucio 2015 du domaine Gentile – Patrimonio ;
Une boite de chocolats assortis ;
Un lonzu ;
Un saucisson ;
Un pot de confiture de clémentine ;
Un pot de confiture de cédrat.

Merci les gars pour ce super cadeau de Noël, trop contente !  Luv on you ! ❤

Ma bouillie de pain perdu pour caler

Cette fois, je racle les fonds des placards et du fridge pour trouver quelque chose pour m’alimenter. Rien  de ce qui reste ne me tente et il n’y a surtout pas grand chose.

Ah si miracle, il reste une moitié de baguette toute dure de la semaine dernière, et j’ai de quoi faire une super bouillie de pain perdu pour bien me caler l’estomac.

Donc je mets dans mon saladier :

  • de la boisson d’avoine, quantité au pif (Je ne digère pas le lait et je n’en bois jamais, donc quand je peux, j’alterne avec des boissons d’avoine ou d’amande. J’aime pas le soja, question de goût.)
  •  2 oeufs
  • un peu de gingembre en poudre, de la cannelle, et du sucre roux (Ça à défaut d’avoir à manger, j’ai toujours des épices dans mon placard.)

Et hop je jette dans le mélange le reste de baguette coupé en tranches jusqu’à ce que le tout s’imbibe bien. Ouais je sais, ça fait un peu patchoque,mais l’important est que ce soit bon.

Ensuite je transvase la mixture dans une poêle bien chaude. Je laisse dorer, et pcccchit en 5 minutes c’est prêt !

Achement bon c’te bouillie !

Carottes violettes à la crème soja au cookéo

Cette semaine on m’a donné 1 kg de carottes violettes (merci). Des carottes violettes ! Je n’en avais encore jamais vu et encore moins mangé.

Du coup j’ai fait un petit essai de recette.

Les ingrédients
  • 1 kg de carottes violettes
  • 1 oignon
  • 10 cl soja cuisine bio
  • épices : coriandre en poudre, gingembre en poudre et piment d’Espelette (au jugé)
  • un peu de coriandre fraîche ou persil
Préparation
  • 2016-10-20-13-37-56Mettre dans le cookeo en mode « dorer » un peu d’huile, moi c’est de l’huile d’olive mais vous faites ce que vous voulez.
  • Faire revenir un oignon, d’ailleurs j’aurais pu en mettre deux…
  • Rajouter les carottes coupées en tronçon.
  • Laisser dorer 5 mn.
  • Rajouter les épices, puis un peu d’eau.
  • Passer le Cookéo en mode « cuisson rapide » 10 minutes.
  • Rajouter le  soja liquide.

Un peu de coriandre fraîche pour la couleur. Et voilà !

img_20161020_135754-02

Ben c’est très bon, moins sucrées et plus terroir que les carottes oranges. Manquait juste un peu de sel, j’ai besoin de sel en ce moment.  Quoiqu’avec les épices…

Cookéo : Endives braisées au citron

J’adore les endives braisées et à chaque fois j’essaie de varier les recettes, en voici une.

Ingrédients (pour 2)

  • 4 endives
  • 1 citron
  • 1 oignon
  • noix de muscade en poudre
  • gingembre en poudre
  • piment fort en poubre
  • 1/2 cube de bouillon de boeuf
  • 1 sucre

Préparation

Enlever les feuilles flétries des endives, couper la base, enlever la partie amère et couper les endives en deux.

  • Mettre le Cookéo en mode « Dorer »
  • Faire revenir dans un peu d’huile les endives sur chaque face avec l’oignon émincé
  • Quand les endives commencent à colorer saupoudrer de muscade, gingembre et piment fort (moi je saupoudre au pif mais 1/2 cuillerée de chaque devrait suffire), puis saler
  • Rajouter le jus d’un citron,  et un 1/2 verre d’eau avec 1/2 cube de boeuf  et 1 sucre  (Il n’est pas nécessaire  de rajouter trop d’eau, les endives en perdent suffisamment)
  • Passer le Cookéo en mode cuisson rapide 10 mn

Et voilà ! C’est pas beau mais c’est bon.

2016-03-18 16.49.27

Les blancs du domaine de Herrebouc, un vrai coup de coeur #Gers

Dimanche dernier, je suis allée avec une amie à Claret pour l’événement « Les héritières de Bacchus », événement qui met à l’honneur des vigneronnes du coin mais pas que.  En effet étaient également présentes des vigneronnes du Bordelais, de Bourgogne et de Gascogne.
La journée promettait donc d’être très intéressante dans la découverte de vins que nous n’avions pas l’habitude de déguster d’ordinaire dans l’Hérault.

Et nous n’avons pas été déçues. J’ai même eu un coup de coeur pour deux blancs du domaine gersois de Herrebouc.
2016-03-16 17.36.28
Les deux vigneronnes du domaine, Carine Fitte et Hélène Archidec, forts sympathiques au demeurant, entretiennent l’atypique, les petits rendements, et la notion de terroir. Et franchement leurs blancs, bio de surcroît, ont des arômes très originaux, subtils et à forte personnalité.

C’est exactement ce que j’avais envie de découvrir, des vins qui ne ressemblent pas aux autres.

Le premier coup de coeur, « le Domaine de Herrebouc » 2013 blanc à base de colombard, ugni blanc, petit et gros manseng, est élevé en cuves. Minéral, avec des notes de fleurs blanches et de pamplemousse, il a beaucoup de fraîcheur.

2016-03-16 17.37.52

Le deuxième coup de coeur, « La tour de Herrebouc » 2009 blanc, composé de 50% Colombard et 50% Ugni-blanc est élevé en fûts de chêne français. Celui ci c’est le top du top. Très équilibré, il a un côté fumé, des notes de fruits blancs, mais aussi de malt, c’est très surprenant.
2016-03-16 17.37.19Bien sûr les rouges sont très bien aussi, mais dimanche nous voulions découvrir des blancs.
Ceci dit le rapport qualité/prix est très bon.

Du coup j’ai très envie de faire un séjour dans le Gers pour visiter le domaine, d’autant qu’il a l’air magnifique avec son château.

DOMAINE DE HERREBOUC
Château de Herrebouc
32190 Saint-Jean-Poutge
Tél. +33 (0)5 62 64 68 34

Cookéo : Velouté de brocolis au Saint Agur

Ma fille m’a offert un Cookéo  pour mon anniv l’année dernière, et ce fut un cadeau vraiment utile car je m’en sers souvent, surtout pour faire des soupes avec les légumes qu’on me donne. Alors j’ai décidé de vous faire profiter de temps en temps des recettes que je concocte.

Cette fois ci, j’ai eu des brocolis, des oignons et du mascarpone. Et comme il me restait des pommes de terre et du Saint Agur de la semaine précédente voilà ce que j’ai cuisiné.

Ingrédients (on va dire pour 4, parce que je mets 3 bols au congèl)

  • 2 brocolis
  • 1 Saint Agur (environ 125 g)
  • 1 grosse pomme de terre (sinon 2 si elles sont moyennes)
  • 1 oignon
  •  2 gousses d’ail
  • 3 cuillères à soupe de Mascarpone
  • 1 l de bouillon de légumes (1 cube)
  •  Paprika
  • huile d’olive ou autre

Préparation

  • Mettre le Cookéo en mode « Dorer »
  • Faire revenir dans un peu d’huile la pomme de terre, l’oignon et l’ail  épluchés et émincés
  • Rajouter les fleurettes de brocoli et le tronc émincés
  • Ajouter 3 cuillères de mascarpone
  • Couvrir avec le bouillon de légumes
  • Rajouter le Saint Agur grossièrement coupé en petits morceaux
  • Passer le Cookéo en mode cuisson rapide et cuire pendant 15 mn
  •  Mixer, poivrer et ajouter deux pincées de paprika en poudre

Et voilà ! vite fait bien fait une bonne petite soupe originale, complète et ma foi bien fameuse.

SoupeBrocolis