Archives du mot-clé voeux

Obligation sociale

Couchée tôt, mal dormi, réveillée tôt avec un gros cafard. Vivement le 6 janvier que les activités suspendues pendant « les fêtes » reprennent. J’ai hâte !  Ce rythme me manque, le longe côte, la piscine, les RV divers,  les échanges avec les nouvelles connaissances,  retrouver les amis éparpillés un peu partout dans leur famille…

Je n’ai jamais aimé cette période de changement d’année  où certains qui n’ont pas de potes pour faire la fête précisément ce jour là  cherchent désespérément à se faire inviter à droite à gauche par n’importe qui, jusqu’à en devenir lourdingues. C’est pathétique.

Le plus triste n’est pas de rester seul. Le plus triste est de se croire obligé de festoyer parce qu’on change d’année, même si c’est  avec des gens avec qui on n’a pas vraiment de liens amicaux,  juste pour « marquer le coup », et faire comme tout le monde. sic !

Le réveillon du nouvel an est finalement une obligation sociale, un moment de gaieté imposén, où tout sonne faux sauf exception… On ne se retrouve pas pour le plaisir de se voir mais par contrainte parce qu’il faut fêter ça. Quelle tristesse !

D’autant que la fête on peut la faire toute l’année, avec les gens qu’on apprécie vraiment. Avec mes potes on se retrouve quand on est tous dispo, à d’autres occases, et on festoie. C’est pas souvent mais c’est gai, c’est chaleureux…

D’ailleurs les meilleures fêtes ne sont jamais tombées un 31 décembre. Qu’on se le dise !

Et ces voeux hypocrites, ces embrassades à minuit pétante, même avec ceux qu’on ne connait pas, dont on se fiche. J’ai toujours eu beaucoup de mal avec ce contact physique. Coller mes lèvres sur la joue de quasi inconnus et inverse, berk !

Non, je n’ai pas un besoin impérieux de faire quelque chose ce jour là. Le plus souvent je reste seule devant ma télé. C’est d’ailleurs bien souvent une période de grand moment de solitude d’1 semaine à 10 jours.

Je serais plus attirée par un voyage pour casser cette monotonie annuelle, et surtout pour découvrir de nouveaux univers. Il y a plusieurs années que ça me titille…  Qui sait, l’année prochaine peut-être …

Une année, fin 2010,   j’ai été invitée pour le réveillon  dans un hameau abandonné. C’était magique ! Non pas  la soirée, les gens n’étaient pas particulièrement sympas, mais  j’ai surtout été enchantée par la découverte du lieu et son histoire. Là oui, je veux bien !

Bon allez je vous souhaite quand même  une bonne et heureuse nouvelle année à tous, surtout sincèrement à mes proches, mes amis,  et  tous ceux que j’aime !

Et à tous ceux qui ont une santé qui déconne pas mal en ce moment, je vous souhaite qu’elle s’améliore fissa dans les jours à venir ! Je pense à vous très fort ❤ luv on you !

Et si je préparais ma fin d’année dès maintenant

Voyons voir, il faudrait que je commence à réfléchir sérieusement à ce que je vais faire la dernière semaine de l’année. Hors de question que je fasse comme l’année dernière, c’est à dire rester connement sans sortir de chez moi pendant mes derniers jours de vacances  et passer le réveillon seule sans avoir même de quoi marquer le coup dans le frigidaire ; pas de chocolat, pas de vin, plus de chat depuis peu avec qui discuter  (Et oui mon chat discutait avec moi),  aucune gâterie ni douceur, même pas un coup à boire, rien que de l’eau.  Ah si ! j’avais des diots et de la tome que j’avais ramené de Savoie, mais pfff je n’ai rien mangé, et suis restée prostrée sur mon canap’.

Bref  la fin 2013 a franchement été naze ! Alors pas question de refaire le même sketch cette année, surtout que c’est pas la première fois que je me farcie ce genre de fin d’année en tête à tête avec moi-même.

Donc que faire ? Partir quelques jours au Portugal  ? C’est vrai j’aimerais bien visiter Lisbonne. Ou ailleurs dans une ville sympa à taille humaine…

En tous les cas il ne faut pas que je reste à Montpellier, où je vais encore déprimer.

Vite des idées !

 

2014, changer le cours de ma vie !

Pas de youp La Boum en cette fin d’année… le passage 2013 à 2014 a été celui d’un jour ordinaire, même pas de bon vin pour arroser ça et encore moins de bon miam miam qui sorte de l’ordinaire. Un jour banal, une soirée banale et un lendemain banal. Tout ça à l’image de l’année 2013 que j’ai passée, plus que morose et routinière…

Bref rien de nouveau dans mon pré carré, juste maison/boulot, ce genre de boulot où non seulement il n’y a pas de caressage dans le bon sens du poil, mais qui en plus vous désocialise complètement jusqu’au jour où vous vous rendez compte que grâce à lui, ou plutôt à cause de lui, vous êtes entourés de… « désertitude ». Plus de réseau pro ou autres, plus de potes, plus d’amis près de moi (d’ailleurs le seul vrai que j’avais s’en va loin), rien, rien d’autre que soi. Bon d’accord ce n’était déjà pas très folichon avant, les choses de la vie faisant, la tendance a toujours été à la solitude, genre démerde toi ma fille, mais là ! ça ne s’est pas arrangé avec le temps ! pffff grand vide !

Ceci dit je m’en tape, je m’y suis tellement faite, qu’un peu plus un peu moins… Je constate c’est tout. D’ailleurs c’est surement ma destinée. Je fais donc définitivement avec, sans larme, ni amertume, c’est ainsi. De toute façon ce monde de commères qui n’a de cesse de mettre en valeur les crétins et de s’intéresser qu’au superficiel ne me correspond pas. A la longue je n’ai plus rien à dire, et mes congénères doivent me trouver inintéressante. C’est de bonne guerre.

Alors donc puisque c’est comme ça, chaque fois que je le pourrai, plutôt que de rester connement seule chez moi dans cette ville où finalement je ne suis jamais arrivée à m’intégrer depuis toutes ces années (faut dire que les relations sont tellement superficielles quoi qu’on fasse, dur dur !), et bien je m’envolerai ailleurs, loin, vers d’autres contrées, jusqu’au jour où, peut-être loin là-bas, ou allez savoir près d’ici aussi, le hasard fera que…

Voilà, j’ai donc mis en route le chambranle voyages. Je me souhaite ainsi de belles rencontres, et surtout de découvrir en cette nouvelle année l’opportunité de changer la médiocrité du cours de ma vie.

Bonne année à tous, et que vos souhaits les plus fous soient exaucés !

Bonne année 2013 !

Bon et bien nous y voilà ! Une année de plus de plus qui s’est terminée.
Pas une année de la loose pour moi en tous les cas, puisque ça fait un an que je bosse au point que, la tête à fond dans le taff, je n’ai rien vu passer.
Et puis maintenant, après toutes ces années plus que difficiles, j’ai enfin de quoi me loger, me nourrir, me vêtir, me soigner. Et c’est pas rien !

Qu’espérer, que souhaiter pour cette nouvelle année donc ?
A vous tous qui passez par là, que vos voeux soient exaucés.
Et en ce qui me concerne, je ne vais pas être trop exigeante, juste que ça continue,  avec par ci par là des petites joies pour agrémenter le quotidien.

La solitude, tout ça, bof ! après tout je la vis pas si mal que ça.
Avec le temps je m’y suis faite.
Loin des histoires des uns et des autres, du superficiel, des reproches, et des critiques. Je vis dans la paix et la sérénité.
En ces temps plus que moroses d’un monde qui change, c’est très bien comme ça !

BA2013
Je vous souhaite une bonne année 2013 !