Archives pour la catégorie Ma life

ça c’est ma vie à moi !

Déménagement J-7

Bon ben voilà J-7, tout est démonté, lavé, emballé, rangé, les lits sont à la verticale, les chambres nettoyées, les trous bouchés, les luminaires démontés, la tapisserie recollée par ci par là.


Step by step, tri, dons, ventes, récupération de cartons, toute seule comme une grande je m’en suis bien sortie.

Me reste que le strict minimum pour les derniers jours, et j’ai établi mon dernier campement sur le canap’.

La paperasserie retraite/déménagement m’a aussi bien occupée, et continue de m’occuper pas mal. Pfff c’est quand même sacrément lourdingue même si on fait quasi tout via Internet.
Me reste encore une dernière signature importante à venir.

Du coup pas vu grand monde avec tout ça ces derniers mois. Rares furent les sorties et je les ai vraiment appréciées.
J’ai fait vase clos pour limiter les frais superflus, et surtout pour éviter de vivre au dessus de mes moyens. Un déménagement c’est un budget important et l’organisation prend du temps !

Montpellier aura été l’endroit où j’ai vécu le plus longtemps dans toute ma vie. Plus de 17 ans ce n’est pas rien.
Néanmoins « No Tears No Regrets » mais j’ai quand même un petit pincement au cœur !
Il faut reconnaître que j’ai passé une année difficile, bien gérée au final, mais difficile.

Certains ne l’ont pas compris et m’ont lâchée. Ils s’attendaient à ce que j’arrose ci ou ça, que je leur paie des coups alors que je jongle serré, serré. Ou peut-être n’ont-ils pas bien compris que je suis une grande fille qui sait gérer ses affaires toute seule, allez savoir…
Bref n’étant pas comme ils voulaient que je sois, à leur raconter ce qui ne les regarde pas surtout, ils m’ont sortie de « leur cercle ». Ainsi va la vie.

Et maintenant, si je prenais un peu l’air avant le grand départ.

Libérée, délivrée, retraitée !

Hiiiiii  ! C’est aujourd’hui le grand jour !

Fini Pôle emploi, fini l’Allocation de Solidarité Spécifique, je suis officiellement à la retraite ! oh joie !

Libérée, délivrée, retraitée ! Youpi !

Sur le  site de l’assurance retraite mon dossier affichait  3 à 6 mois de retard, mais à ma date anniversaire, miracle,  les étapes de vérification ont été validées d’un coup.

Je soupçonne Pôle emploi d’avoir mis son grain de sel là dedans pour accélérer le mouvement quand il m’a demandé en début de mois de lui envoyer mon relevé de carrière établi par la Carsat.
Du coup la Carsat a mis à jour le nombre de trimestres cumulés, soit 180.  Et  voila le SMS libérateur qu’elle m’a envoyé le 29 octobre.

Bonjour Mme chmoldu, votre dossier retraite est terminé. Votre notification vous parviendra par courrier. Votre paiement interviendra le 10/12.

Huhuhu je les aurais embrassé direct pour cette excellente nouvelle ! Merci, merci, merci.

Par contre je ne remercie pas Sarkozy.  A cause de sa   réforme des retraites de novembre 2010 qui a repoussé  l’âge légal de départ en retraite de 60 à 62 ans, je me suis tapée 2 ans de chômage en plus, dont 7 mois avec à peine 500 € par mois pour vivre.

Mais ça y est, tout ça est fini et bien fini.  Je suis définitivement sortie de la « vie active ». Je n’ai plus ce fichu statut de chômeuse, et surtout terminé tout le stress, les humiliations et les contraintes  qui vont avec, fini fini, fini !

Aujourd’hui 1er novembre 2018, même si je n’ai pas encore reçu la notification papier,   je suis officiellement retraitée ! poil au nez !
Libérée, délivrée, une nouvelle vie s’ouvre à moi.

Je ne sais toujours pas combien je vais toucher exactement, d’autant moins que les complémentaires n’ont pas terminé leurs calculs, mais m’en fiche, ça sera toujours mieux que l’ASS.
Et surtout, Je suis libre, liiiibre !

Youpi  tralala youp là boum !

Dossier retraite, ça avance !

Hiii, mais que vois-je aujourd’hui sur le site de l’assurance retraite ? Des checks partout !

retraite.JPG

hiiiiii ! C’est pour le 1er novembre !

Par contre je ne sais pas encore combien je vais  toucher exactement et quand vont commencer les paiements de la retraite de base. Tout ça n’est qu’officieux. J’attends donc avec impatience la notification officielle de retraite.

En tous les cas Pôle emploi m’a prévenue par courrier qu’il arrête les versements de l’ASS. Alors faut pas trop que la caisse de retraite tarde sinon ça va encore me faire un gros trou dans le budget !

62 ans

Mais quelle année particulière que celle que je viens de passer depuis le jour de mes 61 ans où je me suis offerte un tête à tête avec moi-même au resto ! que d’événements, que de choses de la vie !

Après une fin d’année 2017 tristounette remplie de brouilles intestines familiales :
Janvier, ma mère  entre en maison de retraite ;
Février, elle décède
suit le début du vidage de sa maison que je fais quasi seule, avec des découvertes loin d’être agréables me concernant.
Mars, une grosse période de désespoir et l’envie d’en finir m’envahit.
Avril,  je bascule en fin de droits de chômage et c’est la fin de mes indemnités me mettant dans une situation critique. Me reste que l’ASS.
Avril toujours, arrive dans ma vie un nouveau compagnon félin abandonné par ses précédents humains.
Mai, enfin j’ai le feu vert de la caisse de retraite pour faire ma demande et mettre à jour mon dossier.
Juillet, je termine le vidage de la maison de ma mère, et  par la même occasion j’élimine de ma vie « une » vautour.
Septembre, le 11, c’est la clôture de la vente de la maison et  par la même occasion de la succession.
Dans la foulée, n’ayant plus de revenus depuis avril, je fais le choix de ne pas dilapider cet héritage et de l’investir dans un logement pour m’assurer un toit sur la tête.
Un coup de cœur rapide suit sur un appartement à Sète, offre acceptée le 24 dans mon budget, compromis signé le 28.

Seule pour être seule pourquoi pas à Sète.

De toute façon je suis fatiguée de Montpellier et rien ne m’y retient,  beaucoup de moments de solitude et peu de soutien. Chacun a ses propres problèmes, ses activités, ses soucis de santé, ses vacances, l’été a été long, très long… C’est la vie !

Octobre, je suis malade, très fatiguée, mon corps lâche, mais je fais du tri, je vends, je donne, je jette pour partir légère. Après avoir vidé la maison de ma mère c’est au tour de mon appart…

Et me voilà le jour de mes 62 ans au milieu de mon bordel et  de mes premiers cartons éparses.

La signature de l’acte de vente et le déménagement sont fixés pour début décembre.

Me reste à espérer que ma retraite prévue pour le 1er novembre se débloque avant 2019 pour que je ne me retrouve pas encore trop longtemps sans revenus.

En tous les cas une nouvelle aventure commence !

62 ans ! En fait il aura fallu que je patiente 62 ans pour enfin avoir un réel espoir que le ciel se dégage devant moi. Il n’est jamais trop tard.

Vivement 2019 !

La fraîcheur de la Vis

Ça fait un bon mois  maintenant qu’on crève de chaud,  34° dans l’appart non stop tout le mois de juillet,  et 35° depuis début août, avec un cagnard qui plombe chaque sortie.  Pfff  cette fournaise estivale est épuisante !  Je n’ai même pas encore profité de la plage à part une balade à Sète il y a un mois, aussi le besoin  de fraîcheur se fait de plus en plus ressentir.

Alors une proposition de sortie à la rivière entre copines, oh mais oui bien sur que je suis partante, surtout pour se tremper dans une eau bien fraîche et limpide !

Et tandis que la plupart s’étaient entassée là !

Nous, nous étions un peu plus loin  là :

Chouette la  Vis ! bien fraîche oui oui !

vraiment très chouette !

Maj : Malheureusement un éboulement rocheux a coûté la vie d’une personne lundi vers 23h. Devant la dangerosité du lieu, la route a été fermée sur cette partie héraultaise de la Vis.

Sveti Marko

Je ne sais pas pourquoi mais je me suis mise à penser à mes vacances lors de ma quinzième année en 71. Peut-être le fait de voir mes petites-filles grandir si vite…

Du ski nautique et encore du ski nautique, je ne faisais que ça à Sveti Marko. J’étais très sportive à l’époque.

Autre temps, autre époque, tout change, tout bouge… j’étais à mille lieues de penser que 20 ans plus tard, en 91 le temps s’arrêterait à cause d’une guerre fratricide ne laissant que les traces d’un passé festif : à la découverte d’un Club Med… fantôme

1971_SvetiMarko

Cette photo est la seule qui a été prise de moi en 71 à Sveti-Marko. Je venais de faire des exploits en ski nautique.  Dommage qu’il n’y en ait pas eu de prises juste avant quand je faisais des figures en savonnettes. J’étais plutôt douée. En tous les cas c’est le dernier souvenir de ma vie sportive. C’était juste avant mon accident de genou qui l’a brutalement interrompue.

Et la maison est enfin vide !

Quand t’as fini de  vider la maison de ton parent décédé, que le balai et la serpillière sont passés partout, et qu’il ne reste plus que du peaufinage de ménage, t’es contente mais contente !!!

Suis vraiment fière de moi  d’être arrivée à bout de ce bazar ! Ah là là, j’en reviens pas d’avoir fait tout ça. Step by step, j’ai mis 5 mois !

Ce 15 juillet est vraiment à marquer d’une pierre blanche ! youp là boum ! Et je ne vais pas avoir de mal à me rappeler cette date, haha !

Patience maintenant pour la libération finale quand je donnerai mes clés à la future proprio…

Et après je vais vivre, mais vivre !

Pour mémoire…

« Sois gentille avec les gens ! »

Alors là je n’en reviens pas et je ne m’en remets pas !

Après un déversement de rancœur injustifiée à mon égard en me hurlant dessus, violence pure et simple, en plus sur des sujets de succession qui ne regardaient en rien cette personne vociférante extérieure à la famille, j’ai eu droit à un final au top !

« Sois gentille avec les gens ! »

Et elle est repartie avec son mec, la voiture chargée des derniers dons qu’on lui a fait, dons qui auraient très bien pu profiter à mes enfants, et notamment à ma fille, sic ! sans un merci, comme si tout était normal , comme si notre bon vouloir et notre générosité étaient un dû, comme si elle avait des droits sur cet héritage, sur le seul prétexte qu’elle s’est occupée de notre aînée dans le cadre de son travail ! -ça elle n’a pas loupé de me l’envoyer violemment dans les dents, « n’oublie pas que… blablabla, c’est moi qui … blablabla… jusqu’au bout » voulant me faire culpabiliser en oubliant que, elle, elle était payée pour ça  !- Scandaleux !

Je crois qu’en voyant le regard que je lui ai lancé quand elle est partie,  et la crispation de ma mâchoire, elle a très bien compris que tout était terminé là, et que je ne voudrai plus jamais avoir affaire à elle. Là pas question d’excuse de la chaleur qui fatigue et fait péter les plombs. Elle est allée trop loin, beaucoup trop loin. Le point de non retour est atteint !

Mais pourquoi n’ai-je pas eu le réflexe de lui dire, « Mais laisse donc tout ça là et va-t’en ! »  comme me l’ont si bien fait remarqué ma petite-fille et son amie témoins de cette scène consternante et surréaliste.

J’ai (nous avons) connement lésé mes enfants à son profit. Tout ce qu’elle a pris, je ne l’ai pas, donc du coup mes enfants ne l’auront pas…

Seulement voilà, j’ai tellement été choquée par ces invectives  que du coup j’ai été  incapable de réaction sensée immédiate. J’en ai même cauchemardé durant la nuit, ça en a été à ce point là !

Pffff et dire qu’elle a osé me balancer en partant sur un ton moralisateur  « Sois gentille avec les gens ! « .

Mais j’hallucine quoi !

Allez zou ! faire le vide, l’oublier, et me concentrer sur ce que j’ai à faire. Je n’ai besoin de personne.  Comme disent les filles, je m’en sors très bien toute seule !  Next step !

Pas bon d’être trop généreux avec certaines personnes, pas bon ! Et encore moins de trop se confier (enfin là heureusement ce n’est pas mon habitude). Surtout ne jamais, jamais faire confiance à personne lors d’une succession ! Bref encore une bonne leçon de plus à ajouter dans ma besace que le comportement de certains suite à ce décès.