Archives du mot-clé politique

La petite Kurde

Depuis un siècle le massacre des Kurdes n’a jamais cessé ….

En 2019, après s’être battu contre Daesch pour notre liberté,  ils doivent faire face à l’offensive Turque, parce que bien sur Washington,  les occidentaux, « les grands de ce monde », ont fini par leur tourner le dos… encore ! sic !

En  1992 Pierre Perret racontait déjà le massacre d’une famille Kurde par des soldats .

Petite si tu es kurde, écoute-moi
Il faut partir et quitter ton chez-toi
Moi, j’ai connu ton sort
J’ai tutoyé la mort
On n’a jamais raison contre un soldat.
Ils étaient cent autour de ma maison;
Aux murs, y avait de l’ail et des poivrons
Le vent était si doux
Le ciel était si clair
Et mon père est tombé dans un éclair.
C’était un matin calme de septembre,
Ils ont amené ma mère dans la chambre
Grand-père dans ses mains
Pleurait comme un enfant
Dehors on entendait hurler Maman.
Grand-mère faisait du pain dans la cuisine
Elle s’effondra le nez dans sa farine
Et sur son cœur éclot
La fleur d’un géranium
Dernier hommage qu’elle ait reçu d’un homme.
Grand-père à coups de crosse dans le dos
Implora la pitié de ses bourreaux
J’entendais les soldats
Qui riaient tant et plus
Et Maman sur son lit ne criait plus.
Puis soudain le soleil s’est endeuillé
Les obus éclataient comme des œillets
La mort faisait ripaille
Jusque dans mon jardin
Il n’y poussait plus que des orphelins.
La pluie qui avait cousu tout l’horizon
Faisait fumer les ruines des maisons
Et tout en s’éloignant
Du ciel de Babylone
Je compris que je n’avais plus personne.
N’écoute pas les fous qui nous ont dit
Qu’ la liberté est au bout du fusil
Ceux qui ont cru ces bêtises
Sont morts depuis longtemps
Les marchands d’armes ont tous de beaux enfants.
Depuis la nuit des temps c’est pour l’argent
Que l’on envoie mourir des pauvres gens
Les croyants, la patrie
Prétextes et fariboles !
Combien de vies pour un puits de pétrole ?
Petite, si tu es kurde, il faut partir
Les enfants morts ne peuvent plus grandir.
Nous irons en Europe,
Si tel est notre lot
Là-bas ils ne tuent les gens qu’au boulot !
Pierre Perret – 1992

Journée de deuil national

C’est fou ce que l’on devient sympathique quand on meurt …

RIP monsieur Jacques Chirac !

Il est toujours joli, le temps passé
Un’ fois qu’ils ont cassé leur pipe
On pardonne à tous ceux qui nous ont offensés
Les morts sont tous des braves types

Bref !

Ce billet est ironique bien sûr. Pour moi le temps passé pas joli, reste pas joli. Et les morts ne sont pas tous de braves types. Je ne pardonne pas à tous ceux qui m’ont offensée. Je les zappe et j’avance sans regarder derrière…

Les résultats des élections européennes, sic !

Non mais sérieux, malgré le petit sursaut écologique, sont consternants ces résultats.  Les deux groupes leaders FN/LREM ont joué à la bataille et paf les électeurs se sont laissés embarquer dans cet enjeu franco-français comme si c’était les présidentielles sans penser Europe. Pfff rien ne change.

Franchement, j’ai du mal à comprendre que tant de personnes votent encore pour un parti extrémiste homophobe, raciste et sexiste qui va à l’encontre des droits des travailleurs, de l’égalité homme-femme ; pour un parti  qui a déjà un bilan particulièrement pauvre au parlement européen ; pour un parti qui vote en contradiction avec ce qu’il dit ; pour un parti qui est sous le coup de poursuites judiciaires pour « détournements de fonds publics » et « escroquerie en bande organisée », et j’en passe…

Mais enfin quoi, Comment peut-on encore voter pour un tel parti au point de le mettre en 1ère position ? Et LREM en second au coude à coude, avec une candidate lamentable, on n’en sortira donc jamais de notre merdier !  C’était bien la peine de manifester depuis décembre avec autant de blessés graves pour rester dans le même schéma politique dès la première élection qui se présente, même européenne !

Je ne comprends décidément pas mes compatriotes.

Peut-être que s’il y avait beaucoup moins d’abstentions, le paysage politique serait différent. Non ?
Triste tout ça, bien triste …

De plus jusqu’au bout ces élections étaient faussées.
Vous croyez vraiment que tout le monde a un PC chez soi pour consulter en ligne les professions de foi qui manquaient dans les enveloppes Kraft reçues à la maison ? Ça représente une vingtaine de listes quand même !
Et vous croyez vraiment que tout le monde a une imprimante chez soi pour imprimer le bulletin du parti pour lequel il veut voter, en suivant en plus des consignes d’impression particulièrement strictes  ?

Ben non ! Déjà rien que mes voisins, en haut, en bas, n’ont pas le matériel qu’il faut, et moi mon imprimante est en fin de vie.

Résultat, out les listes pour lesquelles les bulletins manquaient dans les bureaux de vote. La plupart des électeurs a du se rabattre sur les gros partis faute de pouvoir faire autrement.

Non vraiment c’était n’importe quoi ces élections européennes.
Bref on continue dans le même sens, à faire avancer la bête immonde, sic !

Le Bruit des bottes

Ne les entends-tu pas
Bruyantes comme le tonnerre
Marcher au pas de l’oie
Écraser les frontières
Et défoncer les portes
De leurs semelles cloutées
Prétextant la défense
Des droits et libertés

N’entends-tu pas
Le vent qui porte
Le bruit des bottes

Elles sont là des millions
Qui n’attendent qu’à résonner
Reste qu’à trouver les pieds
Qui voudront les chausser
La haine est partout
Alors ils font la queue
Pour un peu de pouvoir
Et une paire bien à eux

N’entends-tu pas
Le vent qui porte
Le bruit des bottes

Qu’ils pourront user
Dans le pays de leur choix
Rassurer par leurs chefs
Qu’ils sont bien dans le droit
Au nom de la liberté
Ils iront imposer
Au reste de la planète
Une façon de marcher

N’entends-tu pas
Le vent qui porte
Le bruit des bottes

Elles sont là des millions
Qui n’attendent qu’à résonner
Reste qu’à trouver les pieds
Qui voudront les chausser

Yann Perreau

Et le désespoir continue de monter #GiletsJaunes

Mais bon sang quand est-ce que les nantis et les politiques vont-ils  comprendre  qu’on n’en peut plus d’être pressés comme des citrons.
Qu’on n’en peut plus de tirer sur la ceinture plus les charges augmentent.
Qu’on n’en peut plus de ne pas finir le mois.
Qu’on n’en peut plus de la précarisation du travail, de la paupérisation.
Qu’on n’en peut plus de voir disparaître progressivement les services publics.
Qu’on n’en peut plus de ces politiques qui n’ont de cesse que de monter les français les uns contre les autres, surtout les plus modestes.
Qu’on n’en peut plus de ces erreurs de gouvernance qui sont de donner aux riches en enlevant aux foyers modestes et aux retraités dans la foulée.
Qu’on n’en peut plus du pouvoir des banques.
Qu’on n’en peut plus du prétexte de l’écologie pour nous coller des taxes encore et encore qui de toute façon n’iront pas à l’écologie mais dans la poche des politiques.

L’augmentation de la taxe sur le carburant est la goutte d’eau qui a fait déborder le vase. Ça et ce mépris permanent du gouvernement, et surtout celui très affiché de notre président. Trop c’est trop !

Le problème est le pouvoir d’achat inexistant, et le surendettement de beaucoup pour pouvoir payer ne serait-ce que les charges incompressibles.

Ces charges incompressibles qui nous bouffent sont les mêmes pour tout le monde que l’on soit une personne seule ou une famille.
Loyer, taxe d’habitation, électricité, eau, téléphonie, assurances habitation/voiture, mutuelle, frais de transport, frais bancaire, TVA etc…
Que l’on touche l’ASS en fin de droits de chômage ou le RSA, que l’on gagne de 750 € à 950 € de retraite, que l’on gagne 1188 €  de SMIC, on ne peut pas assumer toutes les charges avec ça ! Elles sont trop élevées.

Les aides ? C’est une vue de l’esprit pour beaucoup tellement il est difficile d’en obtenir avec les calculs sur n-1 et n-2.
Par exemple, il m’a fallu 7 mois de constitution de dossier avec uniquement l’ASS pour vivre, c’est à dire même pas 500 € par mois, pour obtenir l’allocation logement plafonnée de 241.95 € en zone 3 (non l’allocation logement ne couvre pas entièrement le loyer quel que soit son montant).
Mais… oui mais, elle est payée directement au bailleur, même les arriérés. Ce qui veut dire que ces arriérés qui auraient pu combler un trou de 7 mois d’un coup sont distillés mensuellement au compte goutte par le bailleur. C’est lui qui se met la somme de côté sic !
Personnellement, sans le décès de ma mère pour compléter ce trou, j’étais à la rue.

Les aides toujours: avec 946 € de retraite, on n’a plus droit à aucune aide quand on est seul !
Ah c’est sur c’est vachement mieux que le RSA ou l’ASS, c’est la teuf 946 € de retraite ! Mais ça ne couvre toujours pas ces fameuses charges incompressibles qui ne font qu’augmenter.

Donc ce n’est pas difficile, si on n’a pas 2-3 sous de côté, il est impossible de s’en sortir. Et ces réserves ne sont pas inépuisables quand on pioche dedans chaque mois pour payer le reste des charges, la nourriture et l’entretien… Bien sûr, pas question de sorties, restos, voyages.

Et la suppression des cotisations sociales (chômage, maladie, retraite)  sur la fiche de paie, mais c’est super inquiétant !
Ce n’est pas un  gain sur le pouvoir d’achat bien au contraire. Comment va-t-on payer les indemnités chômage, les accidents du travail, les arrêts maladie, les retraites complémentaires si on supprime ces cotisations solidaires sinon par une augmentation des impôts et par de nouvelles charges individuelles via des assurances privées qui vont coûter très chères .
C’est encore une grosse baisse du pouvoir d’achat en vue ça, et certainement pas un gain ! L’arnaque quoi !

Et les primes ! Quel foutage de gueule excusez moi. Mais à quoi sert une prime pour acheter une voiture quand on n’a pas les moyens de remplir le réservoir !

Et ces politiques de tous bords qui nous montent les uns contre les autres, qui méprisent les « classes moyennes »,  « les classes populaires »,  qui traitent les gens modestes de fainéants, d’illettrés, de ploucs, d’assistés, de capricieux, de râleurs, qui se fichent des pauvres et des SDF, ras le bol !
Méfiez-vous les prétendus « intellectuellement supérieurs »,  vous n’êtes pas à l’abri de vous casser la gueule un jour, un licenciement, un drame de la vie,  et hop  ça va vite la dégringolade !

Alors oui ce qui mijotait depuis des années arrive, du fin fond des campagnes aux quartiers des villes, les citoyens, jusqu’à ceux qui n’avaient jamais bougé jusque là, se révoltent.
ça fait des décennies que le ras le bol monte, « Il faut que ça pète », « ça va péter » ruminait-on dans les chaumières.
Et bien voilà ça pète maintenant !
Les français ont arrêté d’être des moutons, ils sont  devenus des #GiletsJaunes !

Bien sûr les violences sont déplorables et condamnables ! Ce manque de respect et ces profanations sont des signaux négatifs dans cette révolte, et c’est malheureux de ne voir que ça, d’autant que les casseurs ne sont pas représentatifs de la majorité pacifique des #GiletsJaunes.

Malgré ça, notre président  continue à ignorer le peuple, à nous prendre de haut. Il ne comprend pas, on ne règle pas le désespoir des français à coup de mépris !

Face à cette crise institutionnelle le gouvernement est manifestement incompétent, et malheureusement il est à craindre que la violence continue de monter.

Mais bon sang c’est  une question de logique, plus le pouvoir d’achat est élevé, plus on dépense, et plus l’économie du pays tourne ! Et plus on nous taxe, moins on dépense, et moins l’économie tourne.

A propos de traverser la rue en vain, écrivons à l’Elysée #macronie

« L’Élysée a aidé le jeune chômeur sermonné par Macron à trouver un emploi » titrent les médias. Puisque rien ne peut être refusé à l’Elysée quand l’Élysée sollicite les employeurs, et que nous sommes quand même  7 millions de chômeurs en France toutes catégories confondues, merci à ma copine conseillère chez Pôle emploi de m’avoir rappelé le chiffre, je suggère donc à tous les chômeurs/ses d’envoyer directement une missive à notre cher président plutôt qu’une lettre de motivation aux employeurs.
Monsieur le Président de la République j’ai traversé des rues encore et encore pendant plus de 3 ans et les employeurs ont toujours refusé ma candidature en raison de mon âge, de mon trop ou pas assez d’expérience, de mon usure physique, peux pas porter… de mes diplômes, jamais les bons… Pourriez-vous m’aider à trouver cet emploi que je cherche vainement avec le soutien de pôle emploi ? Vous remerciant de votre bienveillance, veuillez trouver ci-joint ma lettre de motivation et mon CV. Veuillez agréer, Monsieur le Président de la République, l’expression de mes respectueuses salutations.
Ah mince c’est un peu tard, je devrais être à la retraite en novembre de cette année si mon dossier passe… (et non je ne sais pas où l’assurance retraite en est malgré mes relances !) Du coup un  petit post-scriptum :
La Prime Transitoire de Solidarité n’étant plus attribuée  depuis le 31 décembre 2017 aux chômeurs en fin de droits de chômage et proches de la retraite, et bien qu’ils aient traversé un maximum de rues pour trouver un job, ceux-ci sont laissés au bord du caniveau  pendant des mois sans le minimum vital jusqu’à leur futur petite retraite. Ils ont juste droit du jour au lendemain sans transition qu’à la « très généreuse » Allocation de Solidarité Spécifique de 16,48 € par jour .  Ce qui correspond, si vous avez la flemme de calculer, au pognon de dingue de 494,40 € pour 1 mois de 30 jours  pour « vivre ». Comme vous pouvez le constater, cette somme est loin de couvrir les éléments indispensables à la survie. Et le moins qu’on puisse dire la chute est brutale entre la fin des indemnités de chômage calculées sur les derniers salaires  (ARE) et le début de cette allocation (ASS). La punition de prendre de l’âge dans la vie active est sévère, très sévère  ! Là on ne parle même plus de seuil de la pauvreté tellement on est en dessous ! Et bien sûr on laisse les seniors (pas si vieux que ça) qui sont dans cette situation de chômage en fin de droits, mijoter, se battre seuls dans leur coin, piocher dans leurs malheureuses réserves s’ils ont la chance d’en avoir pour tenir le coup , et/ou s’endetter pour ne pas se retrouver à la rue ! Parce qu’en plus c’est la croix et la bannière pour obtenir la moindre aide complémentaire de la Caisse d’Allocations Familiales, comme une allocation logement  par exemple qui permettrait d’atteindre  un montant, certes encore insuffisant pour se nourrir, mais suffisant pour couvrir une partie des charges fixes . Des mois de bataille en échanges de courriers, d’envoies de justificatifs, et d’emails sont nécessaires, alors que nous sommes tous fichés et que les administrations connaissent parfaitement notre situation ! En passant, Monsieur le Président de la République, vous ne pourriez pas arranger ça, sans que ça vous coûte un pognon de dingue, merci !
Voici l’adresse postale Monsieur le Président de la République Palais de l’Elysée 55 rue du Faubourg Saint-Honoré 75008  Paris  

Législatives Macroniennes

Je voudrais en dire des choses sur ces législatives, mais je suis tellement consternée mais alors à un point que je n’arrive même plus à râler. Les bras m’en tombent, tout m’en tombe.

Je ne suis vraiment pas de ce monde, démerdez-vous donc avec maintenant ! Marre de voter contre à chaque second tour !

Tiens vais m’occuper de ma propre santé mentale désormais, ça me changera de ce ramassis de lobotomisés. Fini la politique. Comment on dit ? place aux jeunes ! Adieu la démocratie, et vive la Macronie !

Lamentable #présidentielle2017

Lamentable, je n’ai qu’un mot lamentable !

Et ces deux là s’écharpent (débattent ?!) pour être Président de la république. Et ben !

La fonction en avait déjà pris un coup avec Sarko mais là… C’est plus le fond qu’on a touché, on continue de tomber, de dégringoler, on s’enfonce à l’infini !

J’irai voter c’est sur, mais avec une grosse envie de gerber.
J’irai voter parce que je n’ai jamais autant pensé à mon grand-père souffrant dans les camps.
J’irai voter parce que je ne veux pas être complice de la libération de la parole et des actes des nazillons.
C’est personnel, je n’en voudrai pas à ceux qui s’abstiendront, car sérieux j’ai les boules d’aller voter !

Mais bon sang, ça me rend malade ces élections et je n’en peux plus de ces Fake news ! Et s’il y a enfin un vrai soulèvement spontané de tous les français qui en ont assez de tout ce bordel présidentiel, j’en serai !

Le bruit des tongs contre le bruit des bottes…. et du flouze !

Et maintenant je vais y foutre le feu !!!

Mais faites donc en votre âme et conscience #présidentielle2017

Pourquoi s’énerver contre ceux qui ne donnent pas de consigne. C’est de l’énergie dépensée pour rien. On s’en fout des consignes ! Ça changera quoi dans l’isoloir ? Nous avons tous un cerveau pour savoir pour qui nous devons voter ou pas !

D’autant que nous sommes toujours en démocratie que je sache. C’est bien toujours le peuple qui élit ses représentants. Nous n’avons donc pas besoin de chef pour nous dire quel bulletin nous devons mettre dans l’urne. Personne ne nous met un couteau sous la gorge pour nous dire quoi faire quand nous sommes dans l’isoloir.

Blanc/Nul, Patrie/Fascisme, Patrons/Finances ou grand Pique-nique/Rando, mais faites donc en votre âme et conscience !!!

De toute façon, quel que soit l’élu(e), il/elle aura intérêt à rester humble. Ça ne sera pas une grosse victoire. Les résultats du premier tour ne sont déjà pas une grosse victoire pour les 2 premiers. Nous sommes trop divisés. Bref, pas de quoi sauter au plafond, nous sommes déjà dans la merde et les opprimés continueront à être opprimés, jusqu’à la révolte qui sait !


Rien d’autre à dire et je ne dirai même pas ce que je ferai le 7 mai ! Je ne sais pas encore, enfin presque, il y a quand même une chose que je ne ferai jamais…
Quoi qu’il en soit je reste un électron libre qui n’a pas besoin qu’on lui donne de consigne, ni de directive. J’ai toujours fait sans, en mon âme et conscience !

Et avant que le déferlement de venin actuel ne me gonfle trop, et pour éviter d’envoyer bouler plein de contacts, je vais prendre du large dans ma tête.
Je crois même que je vais dormir 15 jours le temps que cette ambiance de merde passe…

Premier tour, quand le stress monte #présidentielle2017

Ca y est j’ai voté, et je sais c’est ridicule mais je suis complètement stressée. La trouille des résultats, du deuxième tour, de devoir me dire mais j’ai plus rien à foutre dans ce monde là !

J’ai mal au bide c’est dingue !

Mais si le monde devient fou qu’est-ce que je peux y faire ? Ben rien ! Le monde devient fou et on va en chier de plus en plus.

Franchement il y a des candidats qui n’auraient même pas du se présenter tant ils ont de casseroles, sans parler des conflits d’intérêt. Et les gens, complices, de voter pour eux sans que ça leur pose aucun problème de conscience.

Pffff bon allez respire un grand coup ! De toute façon on verra bien ce soir ce que ça va donner ce premier tour.

Maj
Résultat : Bon et bien je vais devoir voter contre, blanc, ou pas voter !!!
et DTC Fillon, c’est déjà ça !!